On y était : Theo Lawrence + Norma + Parlor Snakes à La Flèche d’Or

La Flèche d’Or était presque comble hier soir pour Theo Lawrence, Norma et Parlor Snakes. Le public mi-curieux, mi-connaisseur était enthousiaste. Et il avait bien raison. Les trois groupes ont su réchauffer la salle en quelques coups d’accords bien saturés. Une soirée de joli rock qui nous en met plein les yeux et plein les oreilles et qui nous transporte tour à tour dans les années 1950, 1990 et 1970 !

IMG_6084

Pour ouvrir le bal c’est Theo Lawrence et son groupe de jeunes rockeurs qui s’installent. Une belle voix grave et rocailleuse, un son de guitare à l’américaine de l’après-guerre, les cheveux bien peignés en arrière, Theo Lawrence en impose. Ce soir il est entouré d’une batterie, basse, seconde guitare et clavier. Il perd en groove Elvistique mais gagne en rock qui fait crier les filles (et les garçons) ! Et pour finir le set plutôt électrique, rien de tel qu’un classique et toujours efficace guitare-voix en presque acoustique.

IMG_6122

La réservée Norma prend la suite. Sous son chapeau fétiche elle prend vite ses aises. Un son très rond, une voix limpide et sombre, quelques accents pop et surtout une harmonie qui nous transporte dans le temps. Norma nous mène, dans sa Volvo (on se souvient de son premier clip « In the Volvo ») vintage, dans un univers à la fois très moderne et très désuet. Avec quelques touches de rap, Norma pose son flow et on reste baba.

IMG_6216

 

Parlor Snakes vient clôturer la soirée en enflammant la scène et la salle. Cette fois c’est dans les caves londoniennes des seventies qu’on vient de plonger. Parlor Snakes c’est de l’essence de rock, agressif et brut mais mélodique et nuancé. Sur scène ça s’électrise et les cheveux roux d’Eugénie capturent la lumière de manière presque mystique. Rien ne sert de résister, on est tout de suite emportés par la tornade Parlor Snakes.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.