La (belle) session acoustique du samedi #97 : Nathaniel Rateliff

Avant de s’associer au Night Sweats et de se lancer dans la soul, Nathaniel Rateliff faisait du folk. Du folk mélancolique, et tristoune. Du folk comme on aime. Même s’il a tourné la page, et qu’il se consacre à son nouveau projet dynamite Nathaniel Rateliff & The Night Sweats (qu’on adore tout autant), on ne peut s’empêcher de se remémorer Falling Faster Than You Can Run son dernier album solo dont est extrait « Still Trying », filmé superbement et sobrement par Mahogany dans un sous-bois, alors que les rayons du soleil transpercent avec féérie le songwriter et sa guitare pour quelques minutes de magie.

À LIRE AUSSI >> Nathaniel Rateliff : « C’est dur quand un public te regarde en chiens de faïence »

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.