La minute Viking #5 : Reykjavíkurdætur (Islande)

DÉCOUVERTE – Reykjavíkurdætur (RVKDTR) est la nouvelle sensation rap et féministe venue d’Islande. Après leur venue aux Trans2016, ces « Filles de Reykjavík » pourraient bien faire sensation en 2017 !

Elles sont une quinzaine et toutes originaires de Reykjavík. Depuis 2013, elles enchaînent des tubes féministes qui ne peuvent que nous marquer. Si vous êtes allergiques au rap, rassurez-vous, Reykjavíkurdætur ne vous donnera pas de crises d’urticaire : une rage littéraire digne de Keny Arkana, un collectif musical digne des Pussy Riot, elles sont le must islandais à écouter de toute urgence.

Liberté, égalité, islandais

Soyons honnêtes. Si je connais très bien la musique islandaise, elle se restreignait souvent à de la pop ou de la folk enneigée. Sigur Rós, Of Monsters and Men, Björk pour les plus connus. Pascal Pinon, Sin Fang, Júníus Meyvant pour les artistes plus indépendants. Le rap islandais étant rare et peu ancré dans ma culture, j’ai quelque peu raté son émergence en 2015. J’ai découvert Reykjavíkurdætur, lors de l’annonce de la programmation des Transmusicales de Rennes 2016. Le nom du groupe avait tout de suite attiré mon attention. Et puis, à la vue et l’écoute des clips, j’ai été scotché par ce groupe islandais.

La musicalité n’est pas innovante et reste très simpliste, mais la langue islandaise dénote largement du rap féministe et politique que les États-Unis veulent nous imposer. La politique, le féminisme (We’re the vagina warriors, and we will be victorious!), la violence faite aux femmes, les abus sexuels (One of the four in our empire will be sexually assaulted. Is it because of poor child-rearing ?), tous les sujets d’actualités sont traités. Il n’y a pas de limites imposées par une maison de disque. L’esprit d’indépendance et de liberté fait du bien à entendre. Et puis, quand l’on prend le temps de traduire les paroles (même avec Google Translate), le groupe décrit une vision de l’Islande bien loin de l’idéal que nous nous faisons en France.

We’re living in an outdated feudalist state,
An unfair breeding of the human race,
People and the money power and the exhausted patience ….e,
And the weaklings just have to watch out

Can I ask for a revolution- a radical/allover change is needed,
Stop all the mood contentment,
Let’s be angry let’s be angry because the anger is a moving force

Reykjavíkurdætur, une grande famille islandaise

Ce qu’il y a de plus remarquable avec l’Islande, c’est que malgré les nombreuses crises économiques et politiques, on ressent un esprit de famille dans l’univers culturel islandais. Je me rappelle encore d’avril 2016, où les reykjavikois jetaient des yaourts sur la façade du parlement, suite aux Panama Papers. Je me rappelle aussi du mois d’octobre 2016, où les islandaises s’étaient arrêtées de travailler pour protester contre les inégalités de salaires entre hommes et femmes. La société islandaise est malade depuis près d’une décennie, mais la culture et l’esprit scandinave permet à ce petit pays de s’en sortir au niveau international.

Aussi, quand je vois le nombre de featuring présent dans les clips de Reykjavíkurdætur, je ressens un vrai esprit familial, qui n’existe pas dans les autres pays du monde. Quand je vois le nom d’Ólafur Arnalds, sur le dernier clip du groupe, je me dis que ce pays a une part de magie. Comment un multi-artiste peut passer d’un projet solo folk et mélancolique à un duo electro-techno et produire ensuite un clip de rap ? La recette magique semble s’appelle « Islande », et elle fait du bien au monde de la musique, mais aussi de la culture.

Plus qu’un groupe, Reykjavíkurdætur est donc une grande famille islandaise, qui veut révolutionner son pays et montrer une nouvelle image de celui-ci. Pour le moment le pari est réussi et malgré la barrière de la langue islandaise, le groupe pourrait largement s’exporter en 2017. La preuve en est, le succès du public et des critiques aux Transmusicales de Rennes.

À LIRE AUSSI :
>> XXX, le sublime triptyque féministe et anti-Trump des Pussy Riot
>> Longueur d’Ondes : Jean-Luc Eluard est mal famé, je suis écœurée

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.