Homeland sort sa saison 6, toujours plus réaliste !

BREAKING NEWS – La seule chose dont on peut être sûr en rentrant dans une nouvelle année, ce n’est pas le fait que l’on va tenir nos improbables résolutions, mais que les scénaristes vont nous régaler avec des nouvelles saisons de nos séries préférées. Homeland acte 6 c’est pour le 15 janvier aux US, et dès le 17 janvier sur Canal+ Série en France.

ATTENTION SPOILER SAISON 5 : On a laissé Carrie à Berlin, en plein cas de conscience au-dessus du lit d’un Peter Quinn moribond. Empoisonné au gaz sarin, il semble en encéphalogramme plat et elle, sur le point de mettre fin à l’agonie de l’homme qu’elle aime, et qui l’aime, comme nous le révèle sa lettre d’adieu. Cette saison fut une ode à Berlin, l’action s’y déroulant quasi intégralement, et ce dépaysement fut plutôt positif au renouvellement de l’intrigue.

De nouveaux protagonistes s’étaient ajoutés brillamment au casting déjà très qualitatif, et on sait qu’on va (tellement) regretter le bel Alexander Fehling aka Jonas le compagnon allemand de Carrie, lourdé en fin de saison. En revanche, ce que l’on peut reprocher à cette saison 5 c’est un certain nombre d’incohérences et de ficelles un peu grosses. Carrie qui arrête ses médocs pour arriver à résoudre l’énigme de qui cherche à la tuer, les photos sur les murs, la mise en scène qui frise le ridicule too much… 

Puis ensuite cette-dernière est en cavale, on ne parle plus des fameux médocs, et tout va mieux, hop là oubliés. Quinn qui cherche à se suicider et qui, comme de par hasard, tombe sur un bon samaritain qui vit justement au cœur d’une cellule djihadiste. Plus d’une fois nous avons roulé des yeux en se disant, non mais les gars, vous êtes sérieux là ?!…

Carrie de retour aux Etats-Unis

Une saison 5 avec ses pour et ses contres, mais qui en tout cas ne manqua pas de suspens, et d’effrayant réalisme. J’en veux pour preuve l’attentat manqué dans le métro de Berlin, stoppé in extremis par Carrie, qui fut hélas tout à fait réussi lui dans le marché de Noël le mois dernier. La saison 6 s’annonce tout aussi ancrée dans l’actualité comme vous le présentera le teaser ci-après. Carrie est de retour aux États-Unis, embauchée à la sécurité d’un des candidats à l’élection présidentielle, qui s’avère être une femme.

Pas de spoiler, car nous n’avons pas plus d’infos que vous, mais on s’en doute, si les scénaristes nous ont laissés en suspens au-dessus du lit de Quinn c’est qu’il sera bien de retour dans cette saison 6, mais diminué et loin du tueur à gages que nous connaissons. Les questions qui se posent sont donc de savoir si Carrie assumera à nouveau son rôle de mère, et si sa vie de famille aura une part dans l’intrigue ? Quinn et elle se retrouveront-ils, et si oui, dans un duo amoureux ?

Ces élections vont-elles avoir un déroulement et surtout un dénouement aussi fou que les vraies en novembre dernier ? Car oui, il faut bien se dire que la saison ayant été écrite avant l’élection de Trump, la réalité peut finalement être plus angoissante et alambiquée que la fiction. Donc serons-nous tenue en haleine par un scénario battu par le quotidien livré par BFM ?

En tout cas M. Netflix, dépêche toi car c’est avec plaisir que nous retrouverons notre Carrie névrosée, Saul et sa barbe de sage druide, Quinn et son air de chien-malheureux-battu-mais-tellement-sexy, et que l’on essaiera à nouveau de croire que ce n’est « que » de la comédie…

Disponible dès le mardi 17 janvier à 23H00 sur CANAL+ Séries 

À LIRE AUSSI >> Taboo, l’étrange et sauvage mini-série de Tom Hardy

Advertisements

2 pensées sur “Homeland sort sa saison 6, toujours plus réaliste !

Laisser un commentaire