On y était : The Franklin Electric aux Trois Baudets

LIVE REPORT – Un peu plus d’un an après leur concert au Pop-Up du Label, le groupe canadien The Franklin Electric est revenu dans la capitale française pour un concert intime devant un public euphorique.

Après une première partie de soirée assurée par Exsonvaldes, les Trois Baudets se vident inexplicablement. Les Franklin Electric débarquent sur scène tout sourire, après un changement de set en bonne et due forme. Derrière les quatre Canadiens, leurs claviers et leurs guitares, deux toiles tendues à la verticale représentent la contemplative pochette de leur deuxième album, Blue Ceilings, qu’ils sont venus défendre ce soir-là. C’est bien simple, on écoute en boucle cet album depuis plusieurs mois. Il est génial, tout bonnement.

À LIRE AUSSI >> The Franklin Electric, une certaine idée de la mélancolie…

Quel plaisir d’entendre enfin tous ces titres en live. On fond pour la sensuelle « Burning Flame » ; on se lève et on danse sur « Resistance » ; nos yeux s’humidifient sur « It’s Taking You » et on est submergés de nostalgie à cause/grâce à un souci technique qui paralyse les micros : le groupe s’avance alors sur le devant de la scène pour jouer « Show Me The Quiet Air ». Une parenthèse acoustique céleste.

Le set est bien construit. Les Canadiens alternent entre singles, ballades et titres plus pop (« I Know the Feeling« ). Entre This Is How I Let You Down et Blue Ceilings. Plus tard, les Franklin Electric suggèrent aux Trois Baudets de se lever pour danser, même si une partie de la salle l’est déjà, et qu’ils avouent à demi-mot que les sièges ont l’air bien confortables. Pour finir l’encore de cinq chansons, on est toujours aussi séduites par leur reprise habituelle de Gordon Lightfoot, très rock, avant se de se retrouver sur le trottoir du boulevard de Clichy à chantonner « Unsatisfied », le sourire aux lèvres, l’esprit apaisé… plus que satisfaits.


À LIRE AUSSI :
>> On y était : The Franklin Electric à l’International
>> [INTERVIEW] The Franklin Electric : « Faire des albums et des bébés, pas de l’argent »
>> On y était : The Franklin Electric au Pop-Up du Label

Setlist : All Along / 17 / Can I Get It Back / Walk With You / Show Me The Quiet Air / Someone Just Like You / Burning Flame / Save Yourself / Strongest Man Alive Fucking play theatre / It’s Taking You / Resistance / Encore : I Know the Feeling / This Is How I Let You Down / So Far / Gordon Lightfoot – If You Could Read My Mind / Unsatisfied

Photos : Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire