La minute Viking #21 : INVSN (Suède)

ROCK IS NOT DEAD – Leur second album, The Beautiful Stories, sortira le 9 juin. Composé d’anciens membres de Refused et The (International) Noise Conspiracy, les Suédois d’INVSN frappent fort !

Le rock suédois, c’est la vie ! Il a cette connaissance musicale pour rassembler les adorateurs d’un rock garage (The Kills) et d’un rock « polissé » (Arcade Fire). C’est le cas d’INVSN qui, par sa composition, est plus qu’éclectique.

Un melting-pot rock, pop et punk

Pour comprendre le groupe, il faut revenir à sa composition et ses débuts. Composé du chanteur Dennis Lyxzen (membre du plus grand groupe punk suédois Refused et The (International) Noise Conspiracy), de la bassiste et chanteuse Sara Almgren (The (International) Noise Conspiracy, The Vicious), du guitariste Anders Stenberg (musicien au sein de Deportees ou Lykke Li), du batteur Andre Sandström (The Vicious) et de la claviériste et chanteuse Christina Karlsson, INVSN est un groupe 100% rock et multi-rock. Après avoir sorti nombres d’albums en suédois et s’être produits sur scène sous le nom d’Invasionen, les rockeurs originaires d’Umeå (ville rock et punk par excellence, du nord de la Suède), décident de changer de nom en supprimant quelques lettres afin de devenir INVSN. En 2013, sort leur premier album en anglais, aux influences post-punk et pop-dystopiques. L’exportation du groupe au niveau international peut alors commencer !

Dans la pure veine du rock suédois, INVSN ne se veut pas être qu’un groupe aseptisé de toutes pensées. INVSN a toujours voulu avoir la possibilité de s’engager et d’envoyer des messages politiques à travers sa musique, comme l’explique le chanteur Dennis Lyxzen. « Alors qu’à notre époque, de nombreuses valeurs morales et profondément humanistes sont contestées par des mouvements de droite, INVSN se veut être un tollé nécessaire d’une contre-culture qui a été abandonnée. De ce fait, notre musique est riche en colère ». Et de la colère, il y en a encore en 2017, à l’occasion de la sortie du deuxième opus anglais du groupe.

INVSN, féminisme et belles histoires au programme du deuxième album

Le deuxième album d’INVSN, The Beautiful Stories, verra le jour dans le monde entier le 9 juin prochain. Et après la sortie à l’automne 2016 de leur premier single « Immer Zu », le groupe a publié, il y a quelques jours, la vidéo de ce titre féministe ouvrant l’album. Comme l’explique la chanteuse du groupe, Sara Almgren, « Tant la chanson que le clip portent sur le fait d’être une femme dans ce monde patriarcal. Depuis que nous avions écrit cette chanson sur cette puissance patriarcale de notre monde, nous voulions représenter cette vision en vidéo. Chose faite avec ce clip, 100% féministe et féminin, réalisé par une femme, pour les femmes et montrant ce qu’est d’être une femme dans notre monde actuel. »

Après « Immer Zu », INVSN a publié le 7 avril dernier un nouveau single. « I Dreamt Music » montre une nouvelle fois que les Suédois risquent de frapper fort sur le marché international. Du moins, si la presse rock prête une oreille attentive à ce groupe, qui renouvelle le rock nordique et nous fait replonger dans les belles heures des années 2000.

► The Beautiful Stories, deuxième album de INVSN, sortie le 9 juin 2017 chez Dine Alone Records

Tracklist :

  1. Immer Zu
  2. This Constant War
  3. Bom Bom
  4. The Distance
  5. I Dreamt Music
  6. Deconstruct Hits
  7. Love’s Like A Drug

 


À LIRE AUSSI >> La minute Viking #10 : Royal Republic (Suède)

Advertisements

Laisser un commentaire