Clara Luciani enterrée vivante pour « Monstre d’amour »

CLIP DU JOUR – Clara Luciani est quasiment enterrée vivante pour le clip de « Monstre d’amour ». Frissons assurés.

Quelques semaines après la sortie de son premier EP Monstre d’amour et le clip de « Comme toi » – où la jeune femme, écorchée, faisait du quad en Espagne -, c’est le titre éponyme « Monstre d’amour » qui est porté à l’écran.

Oh Clara Beckett !

« Monstre d’amour », l’un des premiers titres que la jeune femme avait mis en ligne dans un simple et somptueux guitare-voix est présenté ici dans une tout autre orchestration.
Le titre prend ainsi de la profondeur, à l’instar de la mise en scène du clip. On y admire dans une prise unique, la chanteuse enterrée jusqu’à la taille dans un sol aride. Un lent traveling arrière nous dévoile l’étendue quasi désertique du paysage.

À l’image d’une Winnie dans la pièce de Beckett, Oh les beaux jours, la femme ne semble pas s’inquiéter de son sort et chante fière et assurée les paroles dramatiques de « Monstre d’amour ».

Dis-moi, dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux dans des ombres, dans lesquelles je me noie
Dis-moi, quelle est cette colère qui me tort, qui m’atterre, que je ne connais pas

Une fois encore l’élégance et la solennité de Clara Luciani a frappé, pour dévoiler un clip puissant et majestueux.

À LIRE AUSSI >> On y était : Clara Luciani + Gabriel Auguste au Point Éphémère

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.