La (belle) session acoustique du samedi #141 : Vance Joy

AUSSIE – On t’en parlait déjà en 2014. Désormais, l’Australien Vance Joy est connu de tous, grâce à son titre « Riptide », carrément addictif. Mais d’autres pépites peuplent son premier, et seul album (pour le moment).

Folk. Australie. Acoustique. Mahogany. Là, tu as les mots clés d’un artiste qui ne peut que me plaire. Bien entendu, je parle de Vance Joy, que tout le monde connaît aujourd’hui grâce à sa super chanson « Riptide », extraite de son premier album Dream Your Life Away.

And I could easily lose my mind, the way you kiss me will work each time, calling me to come back to bed, singing Georgia on my mind…

Mais au-delà de ce hit single, Vance Joy c’est aussi des ballades d’une beauté inouïe. Comme « Georgia », qu’il interprétait pour les Mahogany Sessions quelques jours après la sortie de son album en septembre 2014. Qu’on ne s’y trompe pas, James Keorgh (son vrai nom) et sa voix Bon Ivérienne sait te faire dresser les poils avec 5 accords et une douceur planante. C’est si beau que c’est l’une des chansons que l’on écoute toujours en boucle, et ça, depuis bientôt 3 ans, non-stop.

Heureusement, un deuxième LP devrait être annoncé très très bientôt, le jeune homme teasant ses fans sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSI >> Le newcomer du lundi : Vance Joy, un nouveau folkleux australien

Advertisements

Laisser un commentaire