La (belle) session acoustique du samedi #145 : Matt Maeson

ACOUSTIQUE – Cette semaine halo sur un disciple de Johnny Cash : l’Américain Matt Maeson et son rock rédempteur.

Matt Maeson est loin d’avoir une histoire paisible. Élevé par deux parents musiciens fans de heavy-métal, Matt Maeson grandit en Virginie, en Floride et dans le Montana, au gré des déplacements de ses parents. Ceux-ci s’occupent d’une mission chrétienne pour prisonniers ; ils chantent dans les prisons. Matt les suit, et il est rapidement amené à les accompagner sur scène. Sa biographie précise que sa famille a toujours grandi en marge du reste de la société : Matt, ado rebelle, sombre tôt dans la drogue et purge une peine de travail d’intérêt général.

Après les errances, la rédemption ?

C’est en 2015 qu’il commence à poster ses premières chansons en ligne, alors qu’il continue à se déplacer à travers les États-Unis et à se produire en prisons, ou pour des cercles de motards. La légende raconte qu’il a été contacté les mois suivants par Neon Gold Records (Charli XCX, Oscar and the Wolf, Chritine and the Queens…) une division d’Atlantic. Sa première tournée en tête d’affiche est montée cette année par Communion, la structure fondée par Ben Lovett de Mumford & Sons et Kevin Jones de Bear’s Den. Ce qui lui permettra de présenter son premier EP, Who Killed Matt Meason?, sorti fin mars 2017.

Sur cet EP, on retrouve « Cringe », son titre phare et addictif. En version guitare-voix pour Vevo dscvr, ce fan de Jeff Buckley, Radiohead et de Johnny Cash délivre une session acoustique puissante et touchante, à mi-chemin entre Twenty One Pilots et Jaymes Young. « Cringe » raconte  « le rejet de personnes auxquelles tu tiens, à cause de ton mode de vie (…) des personnes qui au lieu de me demander comment j’allais préféraient me dire combien j’avais tort de vivre comme je le faisais ».

Facebook | Soundcloud | Site

À LIRE AUSSI >> Playlist spéciale Johnny Cash (aka Dieu)

Advertisements

Laisser un commentaire