La (belle) session acoustique du samedi #151 : Lewis Watson

VIDÉO – Avec la sortie d’un album acoustique, c’était l’occasion parfaite de retrouver Lewis Watson en guitare-voix.

Il s’est coupé les cheveux, et les a teints. Mais on vous assure qu’il s’agit bien de Lewis Watson, ce songwriter anglais qu’on avait un peu perdu de vue. Son premier album The Morning sortait en  juillet 2014. Il a fallu attendre Midnight sorti en mars 2017 puis sa version acoustique de rentrée pour revoir Lewis ré-envahir les Internets avec sa musique.

What if we were never meant to glow, maybe we’ll never know
We’ll stay forever if we don’t go, but maybe we’re home

Et puisqu’il a sorti son album en acoustique, autant en profiter pleinement. On se tourne, bien entendu, vers les Mahogany Sessions, et une version low-tempo de sa chanson « Maybe We’re Home ». Adieu guitare électrique, synthé, choeur et batterie. La voix et la guitare suffisent. On se laisse porter par cette guitare légère tout en tendant une oreille attentive à ces jolies paroles mélancoliques au possible. Tout ce qu’on chérit, tu le sais bien maintenant.

En concert le 29 septembre au Pop-Up du Label.

À LIRE AUSSI >> Le newcomer du lundi : Lewis Watson

Advertisements

Laisser un commentaire