« Snow » d’Angus & Julia Stone : une affaire qui roule

CHRONIQUE – Après s’être enfin retrouvés en 2014, Angus & Julia Stone ont décidé de poursuivre leur projet fraternel avec un nouvel album, « Snow ».

« C’était la première fois que nous nous mettions réellement à écrire ensemble, dans la même pièce (…) nous avons écrit chaque chanson du disque ensemble » insiste Angus Stone. C’est sans aucun doute l’effet Nick Rubin, ce producteur qui a réussi il y a quelques années à réunir le frère et la sœur après des années de carrière en solo. On ne lui dira jamais assez merci. En 2014, reformation du duo avec l’album éponyme. Septembre 2017, les voilà de retour avec Snow, un album presque de saison.

La recette A&J

Enregistré pendant huit semaines, dans le studio du cottage d’Angus Stone en Australie, Snow est un LP assez inégal. Il contient autant de titres faits pour des synchros (« Snow »), de chansons plates au possible (« Who Do You Think You Are », « Sylvester Stallone »), d’expérimentations superflues (« Make It Out Alive »), que de petites pépites folks bien séduisantes qui nous foutent les poils. Bref, tu pourras y trouver ton bonheur, en faisant un peu de tri à ta convenance.

Pas de gros changement de recette pour les Stone. Les voix s’étirent, s’accompagnent, se mêlent et se démêlent tout en douceur. Julia et son souffle de voix susurré (« Cellar Door »), Angus et son timbre de vieux chaman (la géniale « Oakwood »). Parfois, ils ne font qu’un, ils chantent naïvement des »I like you, just the way you are » sur la très touchante ballade de « Nothing Else » et sa première partie en guitare-voix, mélancolique au possible. Dans un style plus aérien, on aime beaucoup « Baudelaire », son piano entêtant, ses cuivres, et cet échange « Follow me to the bottle and we’ll figure it out/I will leave my troubles by the river » du refrain, dans lequel se répondent Julia et Angus. La construction est simple, mais ce titre Lanadelrey-resque n’en reste pas moins efficace.

« Nous avons des souvenirs communs, mais des perceptions différentes, ce qui rend vraiment intéressant le fait de créer ensemble » expliquent-ils. Une nouvelle fois, Angus & Julia Stone ont relevé aisément le défi, tous les deux, les mains dans les poches. Car musicalement et textuellement, rien d’original. Snow est pourtant un album qui porte leur signature à plus de 1000 kilomètres à la ronde. Et c’est sans doute là le plus grand talent d’Angus & Julia Stone : avoir réussi à inscrire et imposer leur musique à travers le temps.

Snow, sortie le 15 septembre 2017 (PIAS). En concert le 1er novembre au Zénith de Paris. Le 2 à la Halle Tony Garnier.

À LIRE AUSSI
>> Angus & Julia Stone remettent le couvert avec « Snow »
>> Angus & Julia Stone nous entraînent dans leu « Chateau » mexicain

Advertisements

Laisser un commentaire