Klangstof : « On s’aime plus sur scène qu’en dehors »

INTERVIEW – On a fait un vrai ou faux avec les très sympathiques Klangstof, lors de leur passage express au MaMA Festival.

J’arrive en retard au rendez-vous fixé au Bar à Bulles pour mon interview avec Klangstof, merci les transports. C’est le premier jour du MaMA Festival, et le groupe est déjà dans le coin quand je débarque le souffle coupé sur la terrasse du bar, juste derrière le Moulin Rouge. On s’installe dans un coin, entourés de professionnels prenant l’apéro. Koen (voix-guitare), Jobo (guitare), Wannes (synthé) et Jun (batterie) forment Klangstof, un groupe radioheadien installé à Amsterdam à 50% néerlandais et 50% norvégien. Ils sont aussi le premier groupe néerlandais à avoir joué à Coachella. En attendant, les voilà avec moi à Paris, quelques heures avant leur concert au MaMA, près d’un an après leur passage au Supersonic. 

Vrai ou faux : ça devient un peu pénible de toujours parler de Coachella ?
Tous : (rires) Vrai !
Jobo : C’était une super expérience. Ça ne me dérange donc pas de continuer à en discuter, c’est un si grand festival ! Même en Europe c’est très réputé. Plein de gens sont venus nous écouter, on ne s’y attendait vraiment pas. Rien que pour ça c’est vraiment super cool.

Vrai ou faux : être un groupe d’Amsterdam, mais à moitié norvégien est en soi très exotique [Jobo et Jun sont norvégiens, Wannes est néerlandais, et Koen est un néerlandais parti vivre en Norvège ndlr]
Wannes : Vrai !
Jobo : Faux !
(grand silence)
Jobo : J’essaie d’interpréter « exotique ».
Wannes : Bien que ces deux pays soient très proches géographiquement, on s’est rendu compte en tournée qu’il y avait pas mal de différences culturelles.
Jobo : Je décris habituellement la culture néerlandaise comme complètement semblable, tout est un peu éteint (rires). Tout est commun.
Wannes : Et on peut dire exactement la même chose de la culture norvégienne !
Jobo : Bon vrai en fait !

Vrai ou faux : le premier album est toujours casse-pieds car il est à la fois fondateur et important, mais tu en viens toujours à le regretter plus tard.
Koen : Faux. Cet album nous a quand même amenés là où nous sommes maintenant, et c’est ce qu’on avait toujours voulu. Je l’aime toujours cet album, même si musicalement forcément, on est meilleurs maintenant qu’auparavant. C’est toujours intéressant d’écouter comment tu sonnais à tes débuts.

On en reparlera dans quelques années, et vous me redirez ça !
Koen : Carrément, on fera ça !

Vrai ou faux : on dit que la meilleure chanson de votre premier album est « Hostage », alors qu’en fait celle qu’il faut écouter en priorité c’est « Island ».
Jobo : Je dirais vrai je crois. C’est un vrai débat, mais pour moi « Island » est plus sensible… je l’aime beaucoup personnellement.
Wannes : Du premier album, c’est aussi ma chanson préférée. C’est également celle que je préfère jouer en live.

À LIRE AUSSI >> En apnée avec la pop fiévreuse et rêveuse de Klangstof

Vrai ou faux : c’est plus facile pour un groupe d’être connu maintenant grâce à internet et aux réseaux sociaux.
Koen : Vrai…
Jobo : Vrai et faux… ?
Koen : Ou du moins pour les groupes néerlandais. Mais cela dit il y a plus de compétition.
Jobo : Il y a au moins 3 millions de groupes en plus qu’il n’y en avait avant.
Koen : La première partie est sans doute plus facile, après tu te retrouves aux côtés d’un tas d’autres groupes.
Jun : C’est plus facile de sortir du lot, mais à cause du streaming c’est plus difficile ensuite de se maintenir à flot.

Vrai ou faux : chanter est moins important que jammer.
Koen : Vrai bien sûr.
Jobo : Je ne suis pas d’accord… Je suis un gars à paroles. Je me laisse très souvent séduire par les textes des chansons, que ce soit du rap ou du folk.
Koen : Pour moi, je dirais juste que les paroles sonnent de façon ennuyeuse. J’adore la musique, mais je ne suis pas spécialement fan du chant.
Wannes : Jammer est intéressant seulement pour ceux qui sont en train de jammer (rires).
Jobo : C’est tellement vrai !

Vrai ou faux : la musique est faite pour planer dans les airs et rêver.
Wannes : Vrai…
Jobo : Faux. (tout le monde rigole) Koen c’est à toi de répondre.
Koen : En ce qui concerne notre musique, je voulais juste l’écrire, sans raisons particulières. Je ne sais pas si c’est la bonne réponse…

Vrai ou faux : il y a toujours quelque chose de sombre et de mélancolique dans la musique nordique.
Tous : Vrai.
Koen : Parce que les gens de là-bas sont tous perturbés. Enfin la plupart. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas.
Jobo : C’est assez évident en effet et tu peux l’entendre facilement dans la musique. La Norvège est connue pour sa scène de black-métal. Et tu as des artistes comme Sigur Ros en Islande qui a cette grande part de noirceur… Je ne sais pas si tu connais Aurora aussi, c’est de la pop, mais il y a beaucoup de noirceur également.
Jun : Il fait noir dehors quasiment tous les jours, quasiment toute l’année aussi… Ça ne doit pas aider.
Jobo : La dépression de l’hiver joue beaucoup sur le songwriting dans les pays nordiques.

À LIRE AUSSI >> Aurora : « J’écris des chansons sombres mais j’étais une enfant joyeuse »

Vrai ou faux : être sur scène avec ses potes c’est la vraie vie.
Tous : Vrai !
Koen : C’est le sentiment ultime d’amitié, c’est une façon se tous se toucher, sans que ça soit sexuel (sourire). Ce qui n’en est pas moins sexy ! [tous acquiescent].
Jobo : C’est le moyen le plus facile de devenir très proches et intimes avec des gens, qui deviennent des amis et de les toucher de façon non-sexuelle. C’est ce qu’on fait sur scène et sur la route. Ce n’est pas sale du tout hein !
Je ne suis pas sûre de vouloir les détails.
Koen : C’est émotionnel ! On s’aime. Enfin plus sur scène qu’en dehors de la scène (sourire).
Jobo : Il a 100% raison (rires).

Vrai ou faux…
Jobo : Vrai (rires).
… finir une interview est le meilleur moment de l’interview.
Tous : (rires)
Jobo : Ne pourrais-tu pas répondre à notre place ?
Je sais que c’est vrai.
Jobo : Non en vrai c’est marrant les interviews.
Koen : Tout dépend de l’interview.
Jobo : Mais je pourrai continuer avec des vrai ou faux pendant des heures.
Koen : C’est que c’est notre première interview vrai ou faux.
Wannes : Donc faux pour cette question-là !

► En concert le 22 novembre au Pop-Up du Label.

Propos recueillis par Emma Shindo (Paris, pendant le MaMA Festival 2017).
Photos : E.S.

Advertisements

Laisser un commentaire