Agenda des concerts à ne pas manquer en janvier à Montréal

AGENDA – On s’exporte à Montréal pour un temps. Et malgré le froid, on se ne laisse pas abattre dans la mégalopole québécoise. Sélection de concerts à ne pas rater.

Il fait plus que frette à Montréal, et la ville se sort tout doucement de la vague de froid qui a traversé le continent nord-américain (jusqu’à la prochaine ?). Avec la rentrée, et le froid, le moral n’est pas au beau fixe. L’occasion de se retrouver au chaud, dans des salles de spectacles, pour écouter de la belle musique, comme on aime.

Vendredi 5 janvier
Du côté de la Casa del Popolo, il ne faudrait pas rater les planants et transcendants Men I Trust accompagnés de Toddler dont le dernier album a été écrit dans un mini-van, avec deux synthés achetés sur eBay après une rupture amoureuse.

Jeudi 11 janvier 
Un concert fabuleux en perspective : sieur Pierre Lapointe qui présente au public de la salle cosy André-Mathieu de Laval son spectacle de La Science du cœur avant de repartir en Europe. De ce qu’on a vu, le live de ce très bon album, promet une expérience sensorielle unique.

Samedi 13 janvier
Amateurs de folk, d’histoire et de mélancolie, Fiver passe par le Petit Campus. Son dernier projet, Audible Songs From Rockwood lui a été inspiré de la vies des personnes incarcérées à l’Asile de Rockwood à la fin du XIXe siècle.

Jeudi 18 janvier
Toujours du côté de Laval, à la salle André-Mathieu, Tire le Coyote aka Benoit Pinette qu’on avait découvert au Festival d’été de Québec vient présenter son nouvel album Désherbage entre voix haut perchée et sensible folk mélodique.

Dimanche 21 janvier
Le jeune songwriter québécois Eric Charland, lance son deuxième EP La Tristesse n’est qu’une saison (que l’on espère aussi triste que le premier) au Verre Bouteille. L’occasion de découvrir le nouvel EP de cet artiste émergent, pianiste aux mains d’argent, aux mélodies Pierrelapointesques et à la voix claire.

Lundi 22 janvier
Lou-Adriane Cassidy et sa voix soyeuse, que les Québécois ont découvert grâce à La Voix, jouera au Verre Bouteille ses premières chansons. La jolie ballade « Ça va ça va » tout premier extrait, lui a été écrit par Philemon Cimon.

Mercredi 24 janvier
Les Allemands de Milky Chance font étape au MTelus (au Métropolis tmtc) dans le cadre de leur tournée nord-américaine pour Blossom. À Paris, c’était une boum géante transcendante à souhait. On en attend pas moins de Montréal.

Vendredi 26 janvier 
Busty & the Bass sont de retour dans leur ville de cœur, au Théâtre Corono, après la belle tournée européenne qui a suivi la sortie de leur premier album Uncommon Good. Solo en voici, en voilà, rythmiques endiablées, un concert de Busty & the Bass c’est définitivement une date à ne pas rater.

À LIRE AUSSI >> Effervescence à l’Élysée-Montmartre avec Milky Chance et Fil Bo Riva

Advertisements

Laisser un commentaire