Billie Marten livre une session acoustique d’une douceur parfaite

BEAUTÉ PURE – La dernière session en date de 7 Layers va te bouleverser. En toute simplicité, Billie Marten va entrer dans ta vie pour ne plus jamais en sortir.

Swann écrivait il y a peu ce billet : À quoi ça sert, la musique ? Je n’ai pas répondu à cette question. J’ai lu attentivement les réponses, en revanche. Et je m’y suis retrouvée. Beaucoup. Dans toutes. Et puis pas du tout, en même temps. C’est paradoxal, mais je crois qu’on a chacun notre réponse à cette question. Que les réponses des autres ne seront jamais tout à fait la mienne. Et je crois que c’est pareil pour tout le monde.

À quoi me sert la musique, à moi personnellement et de manière globale, il t’importe peu de le savoir. Mais à quoi elle sert, dans son immédiateté, ça, j’ai bien une réponse qui est venue aujourd’hui. Et qui me vient avec quelques chansons, de ci, de là. Avec quelques voix, quelques notes.
La musique, elle traduit.
Voilà à quoi ça sert, la musique. À traduire. À traduire des sentiments, à traduire des émotions, à traduire des pensées et des souvenirs, des mots retenus et des gestes oubliés. Et parfois, parfois seulement, elle traduit des rêves.

Rêve en musique

Quand j’ai entendu Billie Marten chanter « Live » dans cette version acoustique tournée par 7Layers, j’ai su. J’ai su que cette voix, ces quelques accords de guitare et ses paroles très simples étaient là en train de traduire en mots et en musique un rêve qui reste ancré profondément en moi. C’est peut-être le tien aussi. Et si ça ne l’est pas, peu importe. Car en l’espace d’une poignée de minutes, tu as compris mon rêve, le rêve d’autres personnes, le rêve de Billie Marten qui a su l’exprimer dans un langage universel. Car quiconque écoute ce titre saura à quoi ça ressemble, de vouloir se faufiler dans la nuit et rester seul le jour, de vouloir tout voir et d’être délicatement retenu.

La musique, ça sert à ça.

À LIRE AUSSI
>> Alela Diane, bouleversante avec « Ether & Wood »

Advertisements