« Azur Azul », le 2e clip à la beauté nature de Martin Rahin

VIDÉO – Martin Rahin dévoile sa seconde vidéo, « Azur Azul ». Des pas de danse, toujours, à l’i-phone, encore, mais sur fond de paysages grandioses.

Il sortait le mois dernier le clip de « Mémoire ». Course urbaine et effet négatif, on découvrait à 100 à l’heure le bitume de Strasbourg. Martin Rahin fait volte-face aujourd’hui dans « Azur Azul », et plante le décor dans un paysage désert, celui d’un glacier en haute montagne.

Le décor est époustouflant. La beauté du lieu à couper le souffle. Martin Rahin a installé son i-phone sur les roches millénaires d’un haut sommet, avec en arrière-plan un glacier. Le tout à ce moment parfait de la journée, où la douce lumière décline. Résultat : l’effet est sans âge, les couleurs pastels. Et au milieu, il danse, ou plutôt semble communier avec les éléments qui l’entourent.

Le contraste n’est donc nullement une affaire de pigments ici, au contraire de la dernière vidéo, mais naît de l’écart entre le visuel et la mélodie. Celle-ci est fidèle au style Rahin : cette petite pop sur laquelle on se voit bien se déhancher un cocktail à la main, au rythme de ces sons électroniques, agrémentés de ce qu’il faut de lyrisme grâce aux paroles et aux cordes. Mais pendant que nous, on y aurait vu une plage caribéenne, le sable chaud, et un soleil de plomb, Martin Rahin prend le contrepied de la facilité. Tant mieux.

► En concert à l’Olympic Café le 15 mars (Paris), puis à Biarritz et Dijon.

À LIRE AUSSI
>> « Mémoire », le clip qui va marquer la tienne, par Martin Rahin

Advertisements