Adam Naas, Dan Owen, Patrick Watson : les 3 titres immanquables de la semaine

MUSICAL WEEK – Quelques uns de nos artistes préférés ont sorti de nouveaux titres ces derniers jours. En France, en Angleterre ou au Québec, l’heure est à la douceur avec Patrick Watson, Dan Owen et Adam Naas.

Patrick Watson – Melody Noir

Mon Québecois préféré est aussi le seul qui me surprend à chaque nouveauté. C’est lui qui ébranle mes principes, surtout celui qui veut que ma première impression musicale définit pour toujours l’amour que je porte à un album. Patrick Watson est le seul qui ne m’a jamais lassée, que je redécouvre à chaque écoute, et qui m’a toujours impressionnée par ses expérimentations, sans jamais abandonner l’essence même de sa musique.

À l’heure où il peaufine le successeur de Love Songs For Robots, et 8 mois après la sortie du titre « Broken », il sort « Melody Noir ». Et là encore, on ne le retrouve pas là où on l’attendait. On le retrouve quelque part entre Cuba, le Brésil et le Venezuela sur un rythme très bossa nova. Inspiré par Simon Diaz, chanteur vénézuélien, il décrit ce titre comme « une chanson d’amour dédiée à notre vide intérieur ». C’est beau, apaisant, avec ce qu’il faut de tristesse en arrière-goût, à l’image du clip sublime qui accompagne la musique. En noir et blanc, réalisé par Patrick Watson lui même, la danse envoûte grâce aux danseurs colombiens qui y évoluent.

Dan Owen – Stay Awake With Me Now

Ah, il y aurait de quoi dire sur ce garçon. On avait déjà commencé. Dan Owen fait partie de ceux qui parlent à nos cœurs de guimauve, et qu’on peut assumer totalement. Parce qu’il assure aussi bien seul à chanter du blues à sa guitare ou plus produit sur un titre radio sublime. La faute à cette voix.

Lui aussi en pleine préparation de son album, il en dévoile le titre éponyme. On apprend que cette chanson a été écrite après la mort récente de son grand-père. 50 ans d’amour et de partage avec sa femme, qui ont donc inspiré le petit-fils à écrire une chanson ultra-personnelle, au piano et violon, entre lyrisme et émotion retenue.

Adam Naas – The Love

Le mec a une voix irrésistible. Un univers affirmé. Te colle des frissons et te fait onduler comme personne. Ça, on commence à bien le savoir. On ne comprend toujours pas pourquoi tout le monde ne sait pas encore qui est Adam Naas, mais c’est une autre histoire. On y travaille. Et c’est pour ça qu’on te fait écouter « The Love ».

Tu as chaud ? Prépare-toi à avoir encore plus chaud. On a trouvé le titre le plus hot de l’été. Le plus sensuel, le plus sexy. C’est lascif, érotique, poétique. Le tableau est posé. Et si le titre s’appelle « The Love », c’est sûrement parce qu’il vaut mieux avoir ton amoureux ou amoureuse près de toi en l’écoutant. Soit ça, soit une douche froide. Choisis.

Advertisements