Agenda des concerts à ne pas manquer en novembre à Montréal

AGENDA – Tour d’horizon des concerts qu’on ne manquerait pour rien au monde à Montréal en ce morne mois de novembre.

L’été indien est définitivement terminé, et les manteaux et tuques ont fait leur grand retour. La grisaille s’est également installée. Pour compenser nos sautes d’humeur régulières en ce mois de transition, quoi de mieux que d’aller nous réchauffer le cœur et l’âme dans des salles de concerts ? Ça tombe bien en plus, car ce mois de novembre est très folk. Ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Jeudi 1er novembre au dimanche 11 novembre :
Accroche toi bien, car le Festival Coup de cœur francophone revient à Montréal. On t’en a déjà parlé par ici, mais au cas où tu aurais laissé passer ça, sache qu’il saura possible d’aller écouter Dany Placard, Laura Babin, Les Hôtesses d’Hilaire, Gazoline, Bernhari, Dave Chose, Saratoga, Salomé Leclerc, Stéphanie Boulay et bien d’autres artistes québécois.

Vendredi 2 novembre :
Soirée de la douceur au O Patro Vys avec l’inspirant Nolton Lake, accompagné ce soir-là d’Eric Trapper

Dimanche 4 novembre :
On a moins accroché avec Best Epic le dernier album d’Iron & Wine. Mais bon, un concert avec Samuel Beam au Théâtre Corona et probablement des titres des albums précédents, on ne peut pas cracher dessus.

Mardi 6 novembre :
Christine & The Queens pour sa première montréalaise depuis la sortie de son deuxième album. Enfin, nous devrions dire Chris (barré donc). La Française devrait proposer un gros show à Place Bell pour présenter ses nouvelles chansons.

Vendredi 9 novembre :
Une date gravée dans la roche : Gregory Alan Isakov d’abord prévu à l’Astral, puis déplacé au Théâtre Corona (à cause de la demande) viendra inonder la salle de son folk doux et généreux. L’occasion d’entendre ses nouvelles chansons, ainsi que Haley Heynderickx en première partie. Du côté du MTelus, les Américains Young the Giant assureront le show.

Dimanche 11 novembre :
On a adoré leur dernier album Go To School. The Lemon Twigs va très certainement foutre le feu au Théâtre Corona. On ramène les briquets.

Mardi 13 novembre :
La dernière fois qu’on le voyait, on était déjà au Québec. Et que ce soit à Montréal, ou à Québec, le show était absolument fabuleux. Kristian Matsson est de retour au MTelus pour présenter un show intitulé « une soirée avec The Tallest Man On Earth« . Une mystérieuse appellation qui nous fait trépigner comme jamais.

Vendredi 16 novembre :
Du rock canadien au Petit Campus, avec les très bons Yukon Blonde accompagnés ce soir-là de The Zolas. Au Théâtre Fairmount c’est l’envoûtante Helena Deland qui jouera quelques nouvelles chansons tirées de ses nombreux EP. Enfin, les foufous Zen Bamboo seront du côté de la Vitrola pour faire suer et danser le public montréalais comme il se doit. L’occasion également de fêter la sortie de leur dernier EP, Volume IV.

Samedi 17 novembre :
Elliot Maginot lancera son album au Théâtre Fairmount en compagnie d’un autre revenant : l’Australien Hein Cooper. Il y dévoilera les chansons de Comrades, son deuxième album. Dans un tout autre style, et sûrement dans une toute autre ambiance, LOUD envahira le MTelus pour continuer à faire danser les Montréalais.

Mardi 20 novembre :
Une perle la mélancolie et de douceur se présentera au Théâtre Fairmount avec son tout premier album, Birthplace, sorti il y a quelques jours à peine : le Gallois Novo Amor. À ne pas rater sous aucun prétexte (même si c’est déjà complet).

Mercredi 21 novembre :
Une valeur sûre pour les amateurs de jazz-pop instrumental : le trio MISC qui sera cette fois-ci à la Maison de la culture Maisonneuve.

Vendredi 23 novembre :
Un des meilleurs groupes de blues contemporain est de passage à Montréal après un concert (trop court) cet été sur les plaines d’Abraham. John Butler Trio déposera ses valises remplies de banjo, contrebasse et autres victuailles au Théâtre Corona. À la Tulipe, c’est Pomme qui nous charmera avec ses chansons folk mélancoliques toutes plus belles les unes que les autres.

Samedi 24 novembre :
Après avoir gagné le Félix de l’album folk de l’année pour Désherbage, Tire le Coyote s’en vient triomphant (et bien méritant) au National. Un beau concert en perspective.

Lundi 26 novembre :
Soirée cocon folk australien au Théâtre Corona, avec le retour de The Paper Kites qui viennent présenter leur nouvel album On the Corner Where You Live. Dans un tout autre style, Alex Burger fera vibrer l’Esco’ aux côtés de Jeffrey Lewis & Los Bolts.

Vendredi 30 novembre :
Pour finir le mois, soirée mystique et atmosphérique avec l’Américaine Marissa Nadler, et du duo canadien Thus Owls au Ritz.

Advertisements