Il y a 50 ans, les Beatles traversaient une rue

CULTE – C’est l’histoire d’un passage piéton devenu culte. D’une image simple et pourtant mythique : les Beatles sur Abbey Road.

Traverser la rue ne t’aidera certainement pas à trouver un travail. Mais dans le cas des Beatles, ça leur a permis de rentrer encore un peu plus dans la légende. Et d’être indissociables d’une rue qu’ils traversaient alors un matin.

Le 8 août 1969, les quatre musiciens traversent ce qui est aujourd’hui le passage piéton le plus célèbre du monde. Un passage piéton classé monument historique anglais depuis 2010.

Pour la pochette d’Abbey Road, le onzième album des Beatles, Paul McCartney a une idée : il avait dessiné des petits bonshommes simplistes sur un passage piéton. C’est le photographe Iain MacMillan – photographe écossais rencontré par le biais de Yoko Ono – qui mettrait en œuvre l’illumination de Macca.

Convoi exceptionnel

Le shooting s’est déroulé le matin. A 11h30 pétantes. Il fallait éviter le monde, les fans. Le matin, il n’y a pas trop de passages. Le shooting se fait en dix minutes. Un policier est chargé de réguler le trafic. Six clichés sont pris ce matin-là. John Lennon ouvre la marche, suivi par Ringo Starr, Paul McCartney (pieds nus et une clope dans la main droite). George Harrison ferme le convoi exceptionnel. C’est le cinquième tirage qui sera validé par le groupe entier. Les garçons ont la même amplitude de pas, ils marchent à l’unisson, ils regardent dans la même direction.

L’enregistrement d’Abbey Road se terminera le 20 août. Ce sera la dernière fois que les quatre Beatles sont réunis en studio. L’album le 26 septembre. Six jours plus tôt, John Lennon avait annoncé à ses partenaires qu’il quittait le groupe. La séparation ne sera officialisée quelques mois plus tard : en avril 1970.

Advertisements