Nicole Sabouné, une voix lumineuse au service d’une noirceur rock.

DÉCOUVERTE – Après trois ans d’absence, la Suédoise Nicole Sabouné publie un nouvel E.P, Come My Love. Entre du Anna Calvi et du Chelsea Wolfe, impossible de rester insensible à sa musique.


Ils sont des artistes qui passent inaperçus, tant l’industrie musicale est vaste. Trop vaste. Impossible de tout écouter. Impossible de tout découvrir. Via leurs algorithmes, les services de streaming mettent en avant les artistes les plus écoutés, afin d’être toujours plus écoutés. Bonjour, l’effet papillon ! Et puis, certains jours, alors que nous nous plaignons de cette industrie du cash, arrive l’impossible. Ce coup de cœur que nous n’avions vu venir de nulle part. Celui qui va nous faire croire, à nouveau, en l’art musical.

Ce coup de cœur, aujourd’hui, porte le nom de Nicole Sabouné. Avec sa voix remplie de mélancolie et de noirceur, la jeune Suédoise nous ensorcelle et nous fait voyager dans un univers émouvant. Impossible de résister au charme musical et vocal de cette artiste.

2014, des prémices augurant le meilleur.

En 2014, alors âgée de 23 ans, Nicole Sabouné sort son premier opus, Must Exist, acclamé par toute la presse musicale nordique. S’ensuit, un an plus tard, Miman, un deuxième album inspiré par le recueil de poésies Aniara, une odyssée de l’espace, du prix Nobel de littérature 1974, Harry Martinson. Le niveau est élevé. Ne jouons pas sur les adjectifs. Oui, Nicole Sabouné est une artiste singulière, attachante et sachant faire de la musique une œuvre d’art.

Véritable revival new-wave et post-rock, ses deux premiers albums lui permettent d’être, un minimum, médiatisée. Quand bien même le rock n’existe radiophoniquement et télévisuellement plus, Nicole veut défendre sa cause : l’argent ne doit pas être le fer de lance de la création musicale. En seulement deux ans, la Scandinavie découvre alors un univers musical atypique, mais aussi l’une des plus grandes voix nordiques, avec Anna Von Hausswolff.

En 2016, elle fut – à nouveau – acclamée pour sa reprise de Madonna, « Frozen » . Même les plus détracteurs de la Madone ne peuvent rester insensibles à cette version de sept minutes. Alors que la voix est d’une froideur extrême, la guitare et la batterie post-rock brisent la glace. Touchés, coulés, nous sommes.

2019, le retour en force.

Après trois ans d’absence, Nicole Sabouné a publié, au début du mois, Come My Love. Un retour tonitruant et époustouflant. Prenez la voix d’Anna Calvi, la musique de Chelsea Wolfe, la sensibilité d’Angel Olsen. Mélangez le tout. Ajoutez-y, en sus, un esprit dark et gothique. Vous obtiendrez un E.P puissant et dévastateur. Quatre titres et 20 minutes pendant lesquelles aucun décrochage n’est possible. « Nowhere To Go » est d’une beauté et mélancolie inouïes. « Keep It Inside », par ses envolées vocales, donne la chair de poule. Tandis que « For Us » et « Come My Love » se veulent plus attendrissants.

Visuellement, Nicole Sabouné marque aussi son territoire. Tout en noir et blanc. Tout en nuance de flou, de jour et contre-jour, de reflets. La production des clips nous rappelle le « Summertime Sadness » de Lana Del Rey. Pure coïncidence, mais les noyades, les chutes, les errances sont tout aussi présentes.

Come My Love fait partie de ces albums, qui nous font affirmer que la culture musicale n’est pas morte. Il nous redonne espoir. Oui, il existe, en ce bas monde, des artistes capables de créer une œuvre, afin de sublimer la culture et non la détruire.

S’il existe des chefs-d’œuvre littéraires, cinématographiques, nous oublions trop souvent que la musique peut en créer. L’art doit être mis au service de l’émotion. Et, il ne nous faut jamais l’oublier : l’émotion est à la base de l’art. Sans émotion, Le Horla de Maupassant, nous laisserait insensible. Il sombrerait, dans sa chambre, sans nous toucher. Il est de même avec cet E.P. Véritable chef- d’œuvre sombre, déroutant, nous divaguons agréablement avec Nicole Sabouné, entre une multitude d’émotions contradictoires. Come My Love est un véritable Horla musical, à découvrir de toute urgence.

Nicole Sabouné – Come My Love
TITRESDURÉE
1Nowhere to Go4:37
2Keep It Inside5:15
3For Us4:24
4Come My Love5:18
Advertisements