P.R2B, un premier EP de « rêves » !

CHRONIQUE – P.R2B, prodige de la chanson incarnée, sort aujourd’hui son premier EP, Des rêves. On embarque tout de suite !

P.R2B, alias Pauline Rambeau de Baralon, nous été apparue sur la petite scène de la JIMI festival en 2018. Elle avait captivé la salle par ses textes poétiques et son interprétation enfiévrée, accrochant les regards et laissant une trace indélébile dans nos mémoires.

Depuis, elle a eu le temps de participer au Chantier des Francos, faire le buzz sur une reprise en français de « Barbie Girl » et réaliser ses 3 clips (oui parce qu’en plus d’être une chanteuse incroyable, elle est aussi réalisatrice à ses heures perdues). Et voilà qu’elle sort aujourd’hui son premier EP, Des rêves (Naive/Believe). On y retrouve quelques uns des titres qui nous avaient transportés, « Océan forever », « Des rêves », et quelques autres inédits.

À LIRE AUSSI >> Belles et chaudes découvertes : P.r2b et Mohamed Lamouri & Groupe Mostla

P.R2B, un univers imprévisible et inattendu

“Je suis dans la vie comme dans mes rêves”, chante-elle en ouverture d’EP. Ça donne le ton. Et en effet, on retrouve dans cet EP, une douce imprévisibilité et une poésie tout droit venues du plus profond d’un esprit fantasmé. L’EP, s’ouvre ainsi avec le titre éponyme, « Des rêves », dansant et rythmé. On entre sans préambule dans l’univers merveilleux de P.R2B.

Mêlant le chant et le langage parlé, un débit tantôt haché tantôt langoureux, une orchestration à chemin entre les survoltées années 1980 et le minimaliste d’aujourd’hui, se rapprochant du punk, du slam et de la chanson française, P.R2B n’hésite pas à sauter du coq à l’âne, et parvient toujours à toucher juste.

Une interprétation qui donne des frissons

Il y a dans la voix de P.R2B, une onde magique qui trouve sans peine le chemin du cœur. Une magie qui fonctionne aussi bien sur les titres les plus romantiques (« La chanson du bal »), que sur les plus mélancoliques (« Océan forever »), sur les plus apaisés (« Le beau mois d’août »), que sur les plus sautillants (« Le film à l’envers »).

Jouant avec son timbre de voix, le découpage et l’articulation des phrases, l’accentuation et l’intensité des syllabes, P.R2B semble jouer de sa voix comme d’un instrument, assumant avec talent les grands écarts du style. On est à la fois impressionné et fasciné.

P.R2B sera en concert ce soir, pour sa release party, au Petit Bain (Paris), à 19h30.

Crédit photo : Marie Stéphane Imbert

Advertisements