Les 7 clips québécois de ton automne

VIDÉOS – On ne lâche rien en ce 2e confinement gouvernemental. Les artistes non plus et c’est tant mieux. Voici une sélection de clips qu’il faut avoir vus cet automne.

Elie Raymond – Tintin Panels & Eternal Life

Il y en a pour qui l’année 2020 a été productive. C’est le cas d’Elie Raymond (Foreign Diplomats) qui en plus d’un projet expérimental avec son ami Marc-Antoine Barbier (Choses Sauvages) a annoncé la sortie imminente (6 novembre) d’un album solo (derrière lequel on retrouve beaucoup des membres de ces deux groupes). Le premier extrait « Tintin Panels & Eternal Life » tape clairement dans l’univers 22, A Million de Bon Iver avec des touches de Noonday Dream de Ben Howard. La vidéo qui illustre ce single sur les désirs extrêmes de nos vies fait la part belle à deux choses que l’artiste apprécie : les Laurentides (où il réside) et les chiens. Les petits bonheurs…

Bon Enfant – Aujourd’hui

Le prix du clip le plus creepy est décerné à Bon Enfant avec « Aujourd’hui », une des chansons phares de leur premier album homonyme sorti fin 2019. À la réalisation, Baz (Klô Pelgag, Claude Bégin, Alaclair Ensemble…) et une idée simple : le temps qui passe, le temps qui file sans qu’on en profite pleinement. Daphné Brissette (chant) incarne une héroïne, très sœurs Brontë, qui le temps de la chanson va naître et décrépir. C’est drôle et ça tombe à pic pour l’Halloween.

Ariane Roy – Ta main

Quelques jours avant sa demi-finale (remportée haut la main) aux Francouvertes, Ariane Roy a sorti « Ta main ». En plus de mettre en ligne une nouvelle chanson, la Québécoise a dévoilé un premier clip soigné et esthétique dans le style bonbon de Charlotte Abramow, réalisé par Adrian Villagomez, et tourné dans le fabuleux cadre des îles de la Madeleine. Qui dit les îles dit été, qui dit été dit flirt et plage, le tout saupoudré d’une pointe d’humour et de laisser-aller. Extrêmement réussi.

Kinkead – Savane

C’est plus une lyrics video, mais on aime beaucoup (beaucoup) cette nouvelle ballade romantique piano-guit-voix de Kinkead, duo des jumeaux Henri et Simon. Le groupe québécois (de cette nouvelle talentueuse vague from Québec cité) dévoile au compte goutte les chansons qui figureront sur leur album Migration dont la sortie est prévue le 23 octobre (Rozaire). « Savane » est par ailleurs la chanson de clôture de leur premier album, réalisé par Simon Kearney. On y a déjà tendu une oreille, et on risque de vous en reparler sous peu.

Choses Sauvages – L’or et l’argent

Quand Choses Sauvages droppent une nouvelle chanson, ça ne déconne pas. Pas moins de 5 minutes d’un voyage haletant et intense pour « L’or et l’argent » dont le clip se découpe entre séquences d’animation (par Olivier Bonnard) et scènes d’intérieur (réalisées par Léa Dumoulin). L’intensité grimpe petit à petit, sur fond de synthé et batterie métronomiques et machiniques. « Déjà hâte de closer le show avec celle-là » écrit le groupe sur Facebook. On imagine déjà la foule en total délire psychotique et Félix Bélisle le lead-singer, torse nu, crowd-surfer dans la plus grande des décontractions. Vivement 2021 et le fucking vaccin.

Félixe – Ellipse

Sandrine et Emma sont attirées l’une par l’autre, mais belle-mère et belle-fille n’ont pas la même éducation des mœurs. Quand l’une s’obstine à nier l’évidence de ses sentiments, l’autre aimerait partir vivre pleinement leur histoire à Montréal, là où l’homosexualité est « acceptée ». C’est cet amour impossible et cette rupture inéluctable que Félixe a décidé de donner vie pour sa chanson « Ellipse ». Tourné à Lac-du-cerf et réalisé par Alexandre Richard, la vidéo – presque court-métrage – est puissante et significative dans un Québec conservateur, qui ne se résume pas aux grandes villes.

Félixe fêtera le 1er anniversaire de son album Prélude le 14 décembre au Verre bouteille.

Jessy Benjamin – Florida Room

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple et efficace ? Jessy Benjamin nous propose une virée estivale en chalet, dans les Laurentides, avec un tout nouveau single bien chillax, « Florida Room » et d’une vidéo réalisée par Marie-Ève Thivierge. Les recommandations de l’artiste sont les suivantes : « À écouter bien relax dans une chaise longue, ou encore, pour les téméraires, dans un léger mouvement de hanches rotatif, les yeux fermés et un sourire en coin ». You know what to do.

Advertisements