Dans l’iPod de… Narcisse

PLAYLIST – Finaliste des Francouvertes cette année, Narcisse nous dévoile 10 chansons de son choix, 10 titres importants pour ce projet qui a marqué notre année 2020.

Je me souviens encore de la première fois que j’ai vu Narcisse. Iel était habité.e et il était impossible de détourner le regard de ce projet queer engagé et pertinent. D’abord juste accompagné.e de Super-Plage aux machines et d’Utopia (artiste-performeuse), j’ai retrouvé Narcisse cet été à Québec, sa ville, à l’occasion de la fête de la musique. Quelques mois après son premier passage aux Francouvertes, Narcisse avait continué de se développer en s’entourant d’un bassiste. Sa performance était d’autant plus spectaculaire et exaltée avec de vrais instruments. Un saxophone baryton a ensuite fait son apparition lors des demi-finales du concours, apportant une ligne de graves percussifs et bienvenus.

Narcisse est le seul projet des trois finalistes dont on ne soupçonnait pas le potentiel de lauréat (on l’avoue), et pourtant, au fil de cette année particulière, et grâce au travail de la formation, les planètes se sont alignées. Narcisse défendra sa place (méritée) lors de la grande finale des Francouvertes le 2 novembre et iel s’est prêté à notre demande de playlist. Car une liste de lecture, comme on dit au Québec (loi 101 les gars) révèle beaucoup de choses sur un.e artiste et c’est toujours avec beaucoup d’excitation qu’on les découvre et les parcourt. Surtout quand les artistes ont de super bons goûts.


Flavien Berger – Deadline 

Mon amour pour Flavien Berger a commencé en 2018 avec son album Contre-Temps (un chef-d’œuvre). J’ai eu la chance immense de faire sa première partie à Québec quelques mois plus tard, un rêve devenu réalité. Pour toutes les fois où je suis en retard, je pense à cette chanson et  l’iconique phrase « je ne vais pas vous faire un album en deux jours » représente très bien  comment j’approche la musique dans la vie.  

Vendredi sur Mer – Les filles désir 

Ce n’est un secret pour personne quand je parle de Vendredi sur Mer comme une grande influence de Narcisse. C’est cette artiste qui m’a fait découvrir le spoken word et comme on dit si bien au Québec « j’ai pogné de quoi ». Le texte de cette chanson est puissant et, pour moi, résume la proposition audacieuse de cette artiste que j’adore.  

Ariane Moffatt – Les apparences  

Ça m’a pris du temps pour découvrir Ariane Moffatt, mais quand j’ai écouté son album Petites mains précieuses¸ je suis tombé.e sous le charme. Pour moi, elle est un monument de la musique queer au Québec et on ne peut pas passer à côté. Elle fait de la pop intelligente et savoureuse, bref, une recette gagnante pour mes goûts personnels.  

Arcade Fire – We Exist 

Arcade Fire est, sans aucun doute, le groupe qui m’a le plus influencé.e depuis que je compose de la musique. C’est une référence en termes de conception d’album et de performance scénique. La manière dont le groupe a géré sa carrière au fil du temps est exemplaire. Évidemment, l’aspect collectif du projet est un élément qui me parle beaucoup. Le clip de « We Exist » est extrêmement touchant et une belle dose d’amour pour la communauté queer.  

Niagara – Pendant que les champs brûlent 

Cette pièce est probablement celle qui me fait le plus penser à mon amour Utopia [Philip Després ndlr]. Elle me rappelle d’excellents souvenirs de soirée de transes collectives et de danses. Demandez-lui de la chanter pour vous 😉  

Narcisse aux Francouvertes, mars 2020 (c) Rocknfool

Christine & the Queens – Moutains (we met) 

Encore une fois, c’est une chanson que j’ai choisie par nostalgie. Elle me fait penser à plusieurs membres du collectif Narcisse et à des soirées de karaoké improvisées. Christine & the Queens est une influence visuelle importante et, encore une fois, une artiste conceptuelle établie. 

The Blaze – Territory  

C’est Laurie Foster, réalisatrice des clips d’ »Acte Manqué » et d' »Icare », qui m’a fait découvrir ce groupe l’an dernier. Leur musique est très cinématographie (un aspect que j’adore) et les clips sont tellement touchants. Il est difficile de ne pas verser une larme de beauté en les regardant.  

Valence – Sophie  

J’avoue tout : je suis complètement fan de Valence. Sophie est LA chanson qui me dresse le poil sur les bras et qui me fait sourire à tous les coups. C’est, d’après moi, déjà un classique et un incontournable. Et le saxophone !!! Ça me remplit de fierté de pouvoir faire la finale avec ce  groupe d’êtres géniaux. J’ai trop hâte d’entendre la chanson le 2 novembre prochain !  

Ariane Roy – Adèle 

Deuxième aveux : je suis aussi complètement fan d’Ariane Roy. Ce sera une finale déchirante ! Je suis tombé.e en amour avec « Adèle ». Cette chanson me donne envie de connaître le personnage derrière la pièce. Son projet est tellement solide qu’il cause (et causera) plusieurs avalanches sur la scène musicale québécoise. Je vous jure que j’ai vraiment très hâte au 2 novembre !  

Narcisse – Narcisse 

Que serait Narcisse sans Narcisse ? Outre cette petite blague, je voulais surtout prendre le temps de remercier tous les gens qui travaillent de près et de loin à l’effervescence de ce projet qui me motive sans cesse à me dépasser. Narcisse est un collectif, une famille qui se regarde grandir et   s’encourage ensemble à travers nos projets respectifs. J’aimerais voir fleurir dans le paysage culturel québécois beaucoup plus de safe space dans les prochaines années, et l’une des  missions de ce projet est d’en créer le plus possible. Pour finir, fuck la binarité et aimons-nous d’abord pleinement nous-mêmes afin de mieux aimer les autres !

Narcisse sera en finale des Francouvertes le 2 novembre au Cabaret du lion d’or.

La playlist de Narcisse sur YouTube :

Et sur Deezer : (clique par ici)

Advertisements