On a lu : « Un amour exemplaire » de Pennac/Cestac (éd. Dargaud)

Bon, je te plante le décor, l’arrière-pays niçois, La Colle-sur-Loup, en face de Saint-Paul-de-Vence. Chez ma grand-père, sous la tonnelle, un terrain de pétanque… une brochette de sexagénaires est en pleine partie… À côté de la tonnelle, il y a un platane. Il a poussé au milieu d’un court de tennis au rancard. C’est là […]

Advertisements

On a lu : « Journal » de Julie Delporte (éd. L’Agrume)

Il y a certains livres qui rentrent dans votre vie comme des amis. J’ai rencontré Journal au Festival d’Angoulême 2014. Julie Delporte était en dédicace sur le stand de L’Employé du moi et ses dessins au crayon de couleur m’ont attirée jusqu’à la table.Journal était alors seulement disponible en anglais. Si l’auteure est d’origine française, […]

On a lu : « Le Sourire de Rose » (éd. Casterman/Arte)

Montréal. La neige tombe en doux flocons charnus. Desmond, un jeune homme un peu loseur, un peu paumé, vient chercher son fils, Théo, à l’école. C’est son tour d’y aller. Trop tard lui dit-on, la maman est déjà passée. La garce. Agacé, et en colère contre son ex-femme qui tente, selon lui, de l’éloigner de […]

On a lu : « Voix de la nuit » (éd. Ça et Là)

Autant vous prévenir tout de suite, cette BD promet une lecture éprouvante. Trop n’est pas assez, le récit autobiographique d’Ulli Lust récompensé par le Prix Révélation d’Angoulême en 2011, ne m’avait déjà pas laissée indemne. L’auteure autrichienne y retrace sur le mode de la tragi-comédie sa fugue en Italie avec une amie, un voyage de […]

On a lu : « Carnets de thèse » (éd. du Seuil)

Quand j’ai lu Carnets de thèse de Tiphaine Rivière, j’ai immédiatement pensé à Oriane, actuellement thésarde en théâtre (sans financement, bien entendu). Parce qu’Oriane est à 99.9% dans la même situation que Jeanne, l’héroïne de ce roman graphique publié au Seuil (une première pour les sciences humaines !). Alors logiquement, je lui ai demandé de nous parler […]

On a lu : « La Gigantesque Barbe du mal » (éd. Cambourakis)

Avec Émilie on a fait notre premier Angoulême ensemble. C’est quand même quelque chose, c’est comme toutes les premières fois, ça marque, ça soude. Émilie quand elle parle bds c’est avec des étoiles plein des yeux, avec des adjectifs par milliers, mais seulement ceux qui vont parfaitement coller à l’ouvrage. C’est donc tout naturellement que […]