Gael Faure : groove, folk et un peu plus…

Qu’on ne nous dise pas qu’en France, il y a pénurie d’artistes sensibles qui savent procurer des émotions à coups de belles chansons. On s’efforce de montrer, que l’on possède un véritable vivier de jeunes talents à l’univers propre qui trace leur route loin des sentiers battis. Parmi eux, Gael Faure, un jeune chanteur natif d’Ardèche,  installé aujourd’hui à Bruxelles. Si ce nom ne vous dit rien, ma mission d’aujourd’hui est de vous faire aimer ce chanteur à l’univers  à la fois intimiste et chaleureux.

Une guitare sèche, des compositions aux allures pop et surtout une voix suave, un peu voilée qui fait frictionne l’échine, voilà en quelques mots les armes dont disposent Gael Faure pour embarquer son auditoire.

A 24 ans, Gael est loin d’être un novice en matière de musique, puisqu’on a déjà pu voir égrainer sa guitare sur quelques grandes scènes, notamment la mythique Cigale. En 2009,  il avait en effet tapé dans l’œil et dans l’oreille de Justin Nozuka, qui lui confiera la première partie de plusieurs concerts en France. Le public découvre alors le jeune homme seul en tête à tête avec son instrument fétiche partager avec l’auditoire sa petite discographie qui comptait à l’époque un seul album : Jardin En Ville.

Parlons-en de cet album, sortie exclusivement en digital qui se révèle rayonnant : ça groove, c’est funky, les textes parlent d’amour,  de la  vie, des relations amoureuses foireuses etc… Enregistré avec les musiciens de Jamiroquai, ce premier album est de ceux qui inévitablement mettent du baume au cœur.

Le deuxième album en préparation, mais il s’agit en réalité du premier véritable premier opus, car pour lui « l’implication a tout niveau est beaucoup plus importante, beaucoup plus d’âme et de recherches sonores ».

D’autres artistes enrichissent la famille musicale de Gael puisque Ben Ricour entre autres, lui vient en aide. Ben Ricour, on le présente plus. Le garçon qui se cache derrière le succès « J’traine les Pieds » d’Olivia Ruiz, a d’ailleurs publié un nouvel EP en avril dernier (qui comprend d’ailleurs un remarquable duo avec Oxmo Puccino), et l’album arrivera en octobre prochain.  Certains titres de ce prochain album ont déjà étaient dévoilés.

Et confidence, même si la guitare acoustique y a toujours une large place dans l’univers de Gael, la production de ce nouvel album sera davantage étoffée : « Tu Me suivras » est l’un d’entre eux, un petit bijou qui colle à l’oreille et reste bien en tête. En attendant la sortie de cette nouvelle galette, je vous laisse découvrir le titre en acoustique.  Et toi, le suivras-tu ?

Toutes les dates de concerts sont à retrouver sur son Myspace.

Crédit Photo : Hélène Pambrun

Sabine Swann B.

Advertisements

Une pensée sur “Gael Faure : groove, folk et un peu plus…

  • 26 mai 2011 à 20 h 23 min
    Permalink

    j’adore gael faure, c’est un bel artiste ! quel talent ! superbe voix, superbe musique !

  • 26 mai 2011 à 23 h 17 min
    Permalink

    juste excellent j’adore

  • 27 mai 2011 à 8 h 22 min
    Permalink

    un artiste de grand talent avec beaucoup de générosité , je l’ai vu 2 fois en concert et c’est superbe ce qu’il chante , un jeune artiste que j’aimerai bien revoir !

  • 27 mai 2011 à 11 h 46 min
    Permalink

    Une très belle voix, un talent indéniable, un artiste touchant, généreux… Toujours beaucoup de plaisir à l’écouter, et le retrouver en concerts. Il faut voir Gaël Faure sur scène !

  • 27 mai 2011 à 17 h 13 min
    Permalink

    Je n’ai pas été convaincu par le live, j’attends de voir la suite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.