Les Concerts à ne pas manquer en décembre (Paris & Lyon)

Bon Ok, le mois de décembre est déjà bien entamé. Qu’importe, il y a encore beaucoup de jours à tuer avant la fin de l’année, et pour bien s’occuper on vous livre notre calendrier.

GAEL FAURE

Quand ? le 13 décembre

Ou ? Café de la Cigale

Combien : GRATUIT

Pourquoi il ne faut pas rater ce concert ? Parce que Gael, quand il chante, tu ferme les yeux pour pas pleurer tellement c’est beau. Parce qu’il prépare un album et que tu pourras écouter sur scène, un peu en avant première les titres de celui-ci.

SOIREE SERGE

Quand? le 14 décembre

Ou? La Flèche d’Or

Combien? 8€

Pourquoi y aller ?Parce que le même soir, il y a Seul à Trois (Alexis HK+Benoït Dorémus+Renan Luce), Camelia Jordana & BabX, Loane, Cyril Mokaiesh, Ben Mazué et Kilimanjaro.

BEN L’ONCLE SOUL

Quand? le 15 décembre

Ou? Zenith

Combien? Entre 30 et 45€

Pourquoi y aller ? Parce que Ben l’Oncle Soul, il te donne le smile. C’est un espèce de retour dans les années 60. T’as le droit de danser n’importe comment, t’as le droit de shaker du genoux à la manière d’un James Brown, et personne ne se fout de ta gueule.

GIBUS CALLING

Quand? Le 19 décembre

Ou? Au Gibus

Combien? Gratuit DUDE !

Pourquoi y aller ? Parce que c’est notre carte blanche avec Lablonde et BIMBAMBOUM. C’est nous qu’avons fait la programmation, et on a invité que des chouchous: You and You, What About Penguins, Kid With No Eyes, The Accident et Cyril Mokaiesh.

En décembre à Lyon il ne faut pas rater :

En ce mois de décembre une date avant tout à ne pas rater mais que je vais hélas…. rater pour cause de vacances sous un sombrero, oui, on fait plus à plaindre je sais…

SHE KEEPS BEES, 1e partie Jesus Is My Girlfriend

Quand ? Le 18 Décembre

Où ? Au Kraspek Mysik, 20 montée St Sébastien, Lyon 1.

Combien ? 5/7€, pas cher quoi !

Pourquoi il ne faut pas rater ça ? Car de manière assez discrète finalement, ce groupe est une tuerie sensuelle rock. Ils viennent de la scène indie New-Yorkaise, de Brooklyn la fertile musicale, et se produisent depuis 2006. On pense à l’énergie et à l’alchimie du duo des Kills, la chanteuse Jessica Larrabee vous rappelle forcément à Cat Power, sa voix est chaude, profonde, peut-être plus envoutante encore que Cat, une evil twin ! Les guitares sont bluesies, magnifiques tout simplement, ils ne sont que deux mais vous attirent irrésistiblement et aussi efficacement qu’une caserne entière de pompiers en rut un bal du 14 Juillet !

L’atmosphère qui se dégage de leur dernier album Dig On est dense, parfois mélancolique comme sur « Make You Moon« , parfois sombre et délicieusement inquiétante comme sur « Vulture« , ou encore « faussement naïvement » sexy comme sur « All or None/Dark Horse », mais certainement pas triste, on parle bien ici de Rock. Jessica vient nous susurrer dans l’oreille un conte hypnotique dont on ne sait si on a envie de savoir la fin et en cela prendre le risque d’interrompre cette étrange rêverie… Certaines chansons comme « Blind The Cup » peuvent me rappeler l’état dans lequel me plonge un Portishead. Pour ceux qui aiment la jeune scène indie française, je ne peux m’empêcher de me dire que Le Prince Miaaou est une sœur cachée de Jessica.

En tout cas, l’ensemble est très homogène, gagne morceau après morceau en intensité et c’est de loin la meilleure « nouveauté » (et oui moi je ne les découvre qu’avec cet album, merde alors!) qu’il m’ait été donnée d’entendre depuis un bon bout de temps. Je suis donc très, très déçue de ne pas les voir, mais aucune hésitation pour vous, ne ratez pas She Keeps Bees le 18/12 à Lyon !

(crédit photo : Hélène Pambrun)

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.