On y était : Kim Churchill au Club Soda (supporting Billy Bragg)

Kim Churchill était de retour sur Montréal en première partie de Billy Bragg au Club Soda. Un petit show de 30 minutes encore bien différent de ce qu’il avait pu nous montrer auparavant.

DSC_0017x

Forcément quand tu ouvres le concert, et que tu n’es pas tête d’affiche, la set-list est écourtée et tu dois faire des choix stratégiques. Kim Churchill ce soir-là a décidé de ne jouer aucun des titres de son dernier album acoustique « Into the Steel » mais de se concentrer sur des interprétations complètement retravaillées de ses plus gros « succès ».

Spending my Soul, Mr Shibuya et Smile as He Goes Home vont être complètement revisités, avec un focus sur les parties instrumentales. Quelques changements par exemple au niveau de la rythmique de la grosse caisse, des ponts et des harmonies à l’harmonica. Des titres qui débutent toujours en guitare-voix pour se terminer en gros mix de guitare/caisse/effets sonores/voix.

Kim va poursuivre avec le superbe Bathed in Black, mais il explique avant que s’il est là ce soir, c’est parce que lors du festival folk de Winnipeg il s’est retrouvé sans navette entre le Hilton où tous les artistes résidaient et le lieu du concert. Forcément, il devait y aller, et donc demander à une « star » folk de bien vouloir le laisser une mini-place. C’est de cette façon qu’il a rencontré Billy Bragg qu’il suit depuis plusieurs semaines sur les routes nord-américaines.

Pour finir en beauté, l’Australien va nous jouer une nouvelle composition, très très blues, qui va bien séduire le public venu pour Billy Bragg. A suivre très vite sur le prochain album ? Un Kim Churchill peut-être un peu fatigué au niveau de la voix (même si la performance était plus que correcte) qui a su faire une belle première partie malgré tout.

A quand la tournée européenne ?

ENORME Merci à Erwan pour son aide. (merci à Benoît E. également)

(Photos : Emma Shindo)

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.