Wolves and Moons et NiLem au Sentier des Halles

OK. C’était il y a plus d’une semaine. Niveau actu et réactivité, on peut faire mieux. True. Mais, je ne pouvais pas ne pas écrire quelques mots sur ce concert express mais intense de Wolves and Moons et NiLem au Sentier des Halles. NiLem, c’est Clément Simounet, ce magicien qui apporte la suprem touch à tous les projets auxquels il participe (ou a participé) : You and You, Kid With No Eyes, Ben Mazué. Cette fois, il avance seul. Et évidemment, c’est magique. Il est tout seul avec sa guitare, sa voix rauque, sa pédale de loop. Il chante en français. Quatre chansons. C’est peu, ça passe vite, mais on passe un excellent moment et on regrette que ça ne dure pas plus longtemps.

Wolves & Moons c’est mon groupe folk préféré. Un anglais, trois français. Du folk  aux accents pop qui parfois peut te faire penser aux Fleet Foxes. Richard Allen, le lead-singer, nous emporte avec sa voix puissante et touchante. On se laisse bercer par « At The Time », « Brother » ou encore la sublime « Nothing ever shone in the sun ». Harmonies parfaites, construction d’orfèvres. Un set parfaitement maitrisé. Le groupe était déçu de ne pas pouvoir jouer fort et envoyer la sauce. Moi, j’étais déçue que le concert soit si court.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.