On y était : Les Trois Accords à La Fourmi

Quatre canadiens étaient attendus hier soir dans une petite salle en bord de Vienne. Les québécois des Trois Accords ont fait un tour par Limoges dans le cadre de leur tournée française pour leur dernier album « J’aime ta grand-mère ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que malgré une salle pas très remplie, les troublions ont beaucoup donné devant un public très enthousiaste et carrément connaisseur.

Forcément le spectacle commence par « Bamboula » et « Hawaïenne » accompagné au premier rang par trois danseuses fans  limougeaudes-hawaïennes. On aime l’initiative !  Simon (voix) et Alexandre (guitare) seront les deux speakers de la soirée. Enfin, surtout Simon qui nous fait de grosses tirades complètement whatthefuck entre chaque chanson. A quand le One Man Show guys ?

Bonne ambiance directe tandis que les Trois Accords poursuivent leur set-list, « Les amoureux qui s’aiment« , « Grand Champion« , « Exercice« , « Pièce de Viande« , « Personne préférée » ou encore le très surprenant « Saskatchewan » qui rompt pendant quelques minutes avec la frénésie du concert. Joli moment. La gang interprètera aussi « Tout nu sur la plage« , « Je me touche dans le parc » (on remercie le monsieur qui a crié « moi aussi » dans la foule, c’est rassurant), « J’aime ta grand-mère » et « Sur le bord du lac« , duo passionné entre Alexandre et Simon et leur « pyrotechnie canadienne » constitué d’une flamme en tissu du plus grand effet sur le devant de la scène.  Déjanté !

On regrettera juste l’acoustique ou le réglage du son qui ne permettait pas d’entendre clairement les paroles des Trois Accords, pourtant leur point fort. Bien dommage. Déception compensée par la chaleur (du groupe, et de la salle) ainsi que  l’entrain du groupe qui fait le show pendant une bonne heure et demi (si je ne me trompe pas), et qui revient pour deux bis sous les applaudissements et les sifflements du public venu spécialement pour eux.  Une stie d’bonne night !

En sortant de la Fourmi après « Vraiment beau » alors que je chantais des boutes de « Tout nu sur la plage« , je me suis juste demandée si la carrière et la popularité des Trois Accords au Québec aurait pu être possible avec un groupe français. Est-ce qu’il est possible d’imaginer un groupe de trentenaires chantant en français « Je me touche dans le parc » ou « J’aime ta grand-mère » ? Est-ce que l’opinion publique et les critiques musicales habituelles supporterait un groupe aussi « taré » que les Trois Accords dans le paysage scénique français ? Réflexion qui m’a juste fait remercier mentalement le Québec de nous avoir envoyé quatre mecs complètement chépers dans le Limousin. Philosophie du soir bonsoir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.