On y était : AuDen à la Flèche d’Or

photoOn dit qu’il est impossible de faire du folk en français, que les mots de notre belle langue ne collent pas sur les mélodies et les arpèges type americana. En fait, le folk ne sonnerait bien qu’en anglais parait-il. Il semblerait que l’on se soit trompé. Ou alors, cela signifierait qu’AuDen est un espèce de poète-magicien capable de faire sonner la langue de Gainsbourg sur des compositions que Bon Iver n’aurait sans doute pas renié.  On ne connaît pas encore bien AuDen. Débarqué de sa Bretagne natale avec quelques titres dans sa guitare, notre chemin croise le sien aux Francofolies de la Rochelle, l’été dernier. Sous la chapelle Fromentin, un vendredi matin, on découvre une poignée de chansons mélancoliques et romantiques où il est question d’amour mortes, de mer, de souvenir. De poésie. Le concert ne durera qu’une vingtaine de minutes, mais cela a suffi pour que le charme opère instantanément. On savait, ce jour-là, qu’on venait de trouver celui qui ferait mentir cette stupide croyance populaire : « le folk ne se chante qu’en anglais ». Quelques mois plus tard, son E.P enfin sorti (à écouter ici). On retrouve le chanteur à la Flèche d’Or. Le cadre est beaucoup moins joli que celui de la Chapelle de la Rochelle, mais le charme des chansons demeure intact. De nouveau, il est seul sur scène et ce sera l’une des dernières dates dans cette formation guitare/voix. On se dit qu’on a de la chance car il y a dans le guitare-voix, une fragilité et une pureté qui n’existe dans aucune autre formation. Dans la pénombre, AuDen interprète ses quelques titres. Ceux de l’EP bien entendu et puis d’autres qu’on ne connaît pas qui seront sur le futur album. Des chansons tristes pour la plupart. Mais jamais larmoyantes. On aime les atmosphères qui s’en dégagent qui se densifient au fil des minutes des « Amours Mortes » à « Azur Ether ». On écoute les textes si joliment ficelés, les mots toujours justes et précis.  Et puis d’autres que l’on ne connaît pas, mais qu’on aime déjà.  On se tait et on écoute.

Les prochaines dates 

20/11/2013 : Paris / Café de La Danse  1ère partie de Cats On Trees ( solo )

06/12/2013 : Rennes / Le Grand Sommeil ( duo )

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.