Mark Berube : folk et psyché

Tu vas rire quand je vais te dire d’où vient Mark Berube.

mark berube

Du Canada. De Montréal. Oui encore. Va savoir pourquoi, on tombe en amour plus facilement pour les artistes canadiens. Question de talent. J’imagine que la-bas, tout le monde naît avec un talent pour la musique. Après tout, le Canada est la patrie de Leonard Cohen, Neil Young, Arcade Fire etc… Fatalement. On ne peut être que bon, la-bas. La musique de Mark Berube a une base folk mais elle dépasse de loin les frontières étriquées ce courant traditionnel. Si on tente de caractériser avec exactitude le genre à quel appartient le jeune garçon, on se fait mal au cerveau plus qu’autre chose. Disons seulement qu’au folk traditionnel, le jeune homme a injecté un peu de musique du monde, souvenir d’une enfance qu’il a passé en Afrique. Il en résulte un particulier dansant, mi psyché mi planant. Encore inconnu en France, le garçon roule sa bosse depuis déjà dix ans. Il s’est offert un petit passage au Printemps de Bourges. Son nouvel album, Russian Dolls sort chez nous, ce lundi. On t’en parle en détail très vite. Un avant-goût avec « Carnival ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.