Francofolies de la Rochelle #1 : Les trente glorieuses

Quelque chose a changé à La Rochelle. Les allées du festival et de la ville ont des airs de Croisette. On croise des garçons barbus et des filles hyper lookées. De l’autre côté, Sandrine Bonnaire est tout sourire. Omar Sy joue à cache-cache. Bref, pour cette ouverture et pour les 30 ans, les Francofolies ont décidé de faire les choses en grand en invitant du people, de la blogueuse et beaucoup de VIP. C’est pas tous les jours qu’on fête ses trente glorieuses.

Pour cette première journée, les (plus ou moins) grands noms de la chanson française sont là : Zaz, Ben l’Oncle Soul, Joyce Jonathan, Christophe Willem, Bénabar… hum.

Non mais y’avait des artistes chouettes. De vrais grands noms de la chanson française.

Alain Souchon, Laurent Voulzy, Michel Jonasz, Jean-Louis Aubert… Ok, c’est pas ma came et comme dit le grand Ben Mazué, « il y a des légendes qui ne nous touchent pas ».

Non ! Ne pars pas, reste avec moi, je te promets que y’avait des trucs cools : Julien Doré qui nous a emmené aux Seychelles, Christine and The Queens a été encore une fois magistrale, Yannick Noah qui nous a donné chaud. Genre vraiment chaud. Ce garçon a une façon de bouger…féline et animale. Jeanne Cherhal nous a fait la groupie du pianiste. Et on a tous chanté « Casser la voix » de Patrick Bruel avec Omar Sy.

Oui, en fait, c’était un peu long. C’était cool. Mais, c’était long.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.