Les sept merveilles folk de la semaine #3

expointhecity.com
(c) expointhecity.com

1. Jesse Will – Indigo

On peut dire merci à Taylor Swift. C’est elle qui a posté une vidéo de ce jeune garçon reprenant en acoustique le titre « Shake It Off ». Après avoir parcouru son site et sa page Youtube en long en large et en travers, on est tombées amoureuses de sa musique.

2. Bird, Joe & Sun – Nightbird

C’est en lisant un mail qu’on a trouvé ce groupe, cette pépite. La voix féminine qui enveloppe, la guitare délicate. Les larmes sont restées bloqués au bord des yeux. On a pas pleuré, mais on était à deux doigts

3. RY X – Sweat

Sans mentir, on pense sincèrement que ce mec a signé LA plus belle chanson de l’année 2014. On a beau dire qu’on va arrêter d’écouter des chansons tristes qui nous mettent dans tous nos états mais on l’aime cet état-là. Quand on a écouté « Sweat », on a pleuré, on a eu des frissons, on a aussi voulu se jeter par dessus une falaise, mais quand la chanson s’est arrêtée, on s’est senti extrêmement bien.

4. Wolf Larsen – Kitchen Door

C’est vieux, mais ce n’est pas une raison pour ne pas se réécouter la sensible et torturée Wolf Larsen.

5. Tenterhook – Chemicals

Deux guitares, cette voix haut perchée et cette mélodie qui monte doucement pour finir par éclater. Nos coeurs ont fait boom boom à la fin.

6. Sam Beeton – My Doll

En attendant la sortie de son nouvel album, courant 2015, on se repasse la chanson qui nous a fait craquer pour Same Beeton. On lui avait trouvé un petit côté « Tom McRae » à l’époque… et forcément, on avait fondu.

7. Will Adlard – Somehow

Anciennement Patch Williams, le leadsinger du groupe a décidé de se lancer en solo il y a quelques mois. On découvre aux comptes-gouttes ses compos sur soundcloud et on a déjà complètement conquises par ce titre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.