Un week-end à Lisbonne : 5 lieux à tester absolument

Deux heures d’avion et vous voilà plongés dans la paisible capitale portugaise, la belle Lisbonne. Dépaysement garanti, entre le côté capitale européenne, musées et monuments de renom, allié au côté plus authentique de cette ville portuaire, aux multiples influences. Des couleurs de partout, des orangers bordant une église, des rues pavées d’un blanc immaculé, des places magistrales rappelant l’Espagne ou l’URSS (Salazar est passé par là avec son régime autoritaire qui prit fin avec la révolution des Œillets en 1974). Voici une sélection de nos cinq places to go, entre visites incontournables et bons plans bouffe.

  • 1. Le  monasteiro dos Jeronimos et la Torre de Belem

La Notre-Dame et Tour Eiffel de Lisbonne, les incontournables à visiter (ne faîtes pas seulement des photos devant svp). L’art manuélin dans toute sa splendeur : très belle vue en haut de la tour de Belem tandis qu’une balade dans le cloître du monastère nous ferait presque croire au pouvoir mystique de la religion. Avant de repartir dans le centre-ville, faites un arrêt pour vous empiffrer des meilleurs Pasteis de Nata (petit flan enrobé de pâte feuilletée, à saupoudrer de cannelle).

  • 2. La praça do Comercio et la rua Augusta

La plus belle place de Lisbonne, l’enfant caché de la place Bellecour (Lyon) et la place mayor de Madrid. Bordée par un arc de triomphe, d’édifices ministériels à arcades et une vue assez sublime sur le Tejo, avec au loin l’impressionnant Ponte 25 de abril. A ne pas louper le soir pour le coucher de soleil sur le fleuve après avoir fait quelques emplettes dans la classieuse rue pavée Augusta.

DSC_0415

Un bon petit spot que l’on recommande à toutes heures de la journée. Pousser la lourde porte en bois, le rideau, et entrer dans cette enclave chaleureuse et cosy, où l’on peut grignoter de bonnes choses (salades, sandwichs, panini, spécialités portugaises cuisinées selon la maison, gâteaux de compet’…) tout en étant confortablement installés sur un canapé ou attablé sur de longues tables de bois, en feuilletant romans ou magazines de tous les pays à disposition des clients. (93-95 rua Sao Joao, vers le métro Terreiro do Paço)

Un restaurant végétarien en alternative un peu caché à deux pas de la praça do Principe Real si vous saturez du trop-plein de protéines de la nourriture portugaise. Un buffet veggie au top à 12,5€, avec une propositions d’entrées et de plats cuisinés savoureux (vive les petites herbes !). Boisson et dessert compris dans le prix. (15 rua da Palmeira)

  • 4. Un tour de tram’

Pour le côté train de la mine de l’entreprise, n’hésitez pas à monter dans un vieux tram Carris, que ce soit le fameux 28 et son parcours dans l’Alfama, ou tout autre wagonnet qui traverse la ville. Ils permettent de visiter la ville différemment tout en se reposant les gambettes après être monté, descendu, monté, descendu dans la ville aux 7 collines.

  • 5. Le musée et le parc Calouste Gulbenkian

Une sorte de Frick Museum portugais, qui rassemble des œuvres de tous les siècles, léguées par un collectionneur arménien à la ville qui a gagné son cœur. Le musée vu de l’extérieur est très laid (salut le béton armé) mais l’intérieur divinement aménagé vaut le déplacement dans le nord de la ville, à 100 m de la station Praça de Espanha. De pointes de flèches préhistorique aux toiles de Turner, Manet, Rembrandt en passant par des énormes vases de je ne sais plus quelle époque chinoise, ce musée éclectique plaira même aux plus réticents amateurs d’art. Finissez votre tour (1h max.) par un tour dans le joli et paisible parc bétonné moderne de la fondation (un air de Mon Oncle de Jacques Tati), où une colonie de canards a élu domicile.

 Crédit photos : (c) Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.