On y était : Colours in the Street à La Maroquinerie

Que dire de plus que ce qu’on ne cesse de répéter sur Colours in The Street depuis que Ricard S.A Live les a repérés et sacrés lauréats en 2013 ? Qu’ils sont l’un des meilleurs groupes actuels ? Qu’ils sont des petits prodiges ? Qu’ils n’ont rien à envier aux groupes pop Anglais ? Que leurs concerts sont des remèdes à la déprime et à la morosité ? Que leurs albums devraient être remboursés par la sécu’ tellement ce sont des « feel good » ?

Malgré leurs jeunes âges, les garçons des Colours sont déjà hyper matures et ont déjà trouvé leur marque, leur chemin, leur son, qui ne ressemble à aucun autre. À la Maroquinerie, ils étaient devant un public qu’ils n’avaient pas à conquérir. Un public qui connaissait les chansons et qui chantait, dansait, headbangait, rigolait, levait les mains, tapait des pieds, bref, un public en communion avec son groupe. Une jolie complicité qui a même poussé le chanteur, Alex à descendre dans la fosse au moment de la photo qui immortalisait cette si jolie soirée.

Setlist : Kid&Kings / Few Words / Paper Child / Everlasting Dreams / Birds /A Thousand Candles / Brotherly/ UTBBTW / Sea Of Lions / Triangle /The Gods Of Wonder / We All Swear.

Texte : Sabine Swann Bouchoul — Photos : Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire