Coldplay où les 7 étapes de la rupture

coldplayEn psychologie, on dit qu’il y existe sept étapes avant de tourner la page après un deuil. Que ces sept étapes sont transposables dans le domaine sentimental ou même professionnel. Et en musique ? J’aime croire qu’il y a un lien particulier entre un auditeur et son groupe, presque de l’amour. Et comme je suis une personne pessimiste, je pense que l’amour n’est pas éternel. Surtout pas en musique. À un moment, intervient la rupture. Et il faut se résigner, tourner la page. Comme avec Coldplay, un groupe que j’ai tendrement aimé, il fût un temps.

Étape 1 : Le choc

À ce qu’il paraît, c’est une phase très courte. Une annonce, un constat. Comme l’écoute d’une grosse bouse qui te laisse sans voix. Dans le cas de Coldplay, il n’y a pas assez de dix doigts pour les compter à partir de Mylo Xyloto, c’est la débandade. Mais « Adventure of a LifeTime », c’est le choc. L’électrochoc même.

Étape 2 : Le déni

On n’y croit pas c’est pas possible. Comment un groupe qui a écrit « The Scientist », « Yellow », « Fix You », peut aujourd’hui faire un titre aussi mauvais, sans aucune créativité, inaudible ?

Étape 3 : La colère

Tu regardes tes vieux cds… A Rush of Blood To The Head, Parachutes et tu es prêt à les foutre à la poubelle où à les accrocher à ta fenêtre pour éloigner les pigeons. Tu maudis Chris Martin d’avoir vendu son âme au diable, de prendre trop de drogue aussi, tu maudis aussi Gwyneth Paltrow, parce que c’est depuis qu’elle est arrivée dans sa vie qu’il a commencé à faire n’importe quoi, musicalement parlant.

Étape 4 : La tristesse

Parce que les premières chansons de Coldplay ont soigné ton âme quand t’avais quatorze ans, ça te fait un peu mal de voir que les gars sont partis sur une autre planète, qu’ils chantent une musique qui ne trouvent plus aucun écho dans ton oreille. Tu te rappelles justement que t’avais écouté en boucle « In My Place » après ta rupture avec [choisir le nom d’un petit copain].

Étape 5 : La résignation

« On a voulu marier toute la musique que l’on aime, de Drake jusqu’à Oasis. On avait le sentiment de n’avoir rien à perdre. Nous sommes très à l’aise avec le fait que tout le monde ne va pas aimer », a dit Chris Martin à Rolling Stone. Ils sont conscients de faire de la merde… comment peut-on marier Drake et Oasis ? COMMENT ?

Étape 6 : L’acceptation

Et puis il continue dans le Wall Street Journal : »alors que j’écoutais Flo Rida ou quelque chose comme ça et je me suis dit que c’était vraiment dommage que Coldplay n’ait pas un son pour les clubs comme ‘Turn Down For What' ». Un son de club ? Bien. Nos chemins se séparent donc définitivement. La page se tourne.

Étape 7 : La reconstruction

Heureusement, il y a d’autres groupes qui eux ont conscience que faire de l’argent n’est pas la seule finalité, en musique. On se met à espérer donc très fort que A Head Full Of Dream est vraiment le dernier album de Coldplay. Parce que tomber plus bas, faire plus mauvais… c’est impossible.

Advertisements

Une pensée sur “Coldplay où les 7 étapes de la rupture

  • 8 décembre 2015 à 21 h 50 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord. C’est la tristesse et surtout la colère. Quel gâchis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.