Anna von Hausswolff, l’artiste qui transforme la musique en court-métrage

« Come Wander With Me/Deliverance » est le nouvel extrait du dernier album de la Suédoise Anna von Hausswolff. Un titre sublime proche d’un court-métrage musical. 

Aujourd’hui, l’artiste, que je vous présente, est une musicienne/chanteuse suédoise hors-norme. En trois albums, Anna von Hausswolff a réussi à redéfinir la notion de musique.

Breaking News : « Musicienne surdouée » !

Je m’en souviens comme si c’était hier. Été 2010. Stockholm. Je découvre son premier single de 6 minutes « Track of Time ». À l’époque, Anna était encore une artiste minimaliste dans sa musique. Mais déjà, on voyait éclore tout son talent. La jeune suédoise donnait des frissons à son public. Sa voix paraissait presque surnaturelle.

Photo by Anders Nydam
Photo by Anders Nydam

Le temps passant, Anna von Hausswolff a vu plus grand. Le piano s’est transformé en orgue d’église. Les guitares acoustiques en guitares électriques. La batterie est devenue surpuissante. Alors que son premier album était déjà magnifique, son deuxième, Ceremony, était d’une beauté et mélancolie inqualifiables. L’orgue se retrouvait au centre de son nouveau projet et nous donnait des frissons. Quant aux guitares électriques et la batterie, elles venaient frapper notre cœur pour le tétaniser. Ceremony n’avait aucune limite. Les titres approchaient ou dépassaient souvent les 5 minutes. Jamais, lors de ces dernières années, je n’avais été aussi ému par une artiste.

Afin que vous puissiez vous rendre compte de la puissance émotionnelle qu’envoie Anna von Hausswolff, voici un titre live de 12 minutes, à tomber par terre. La voix. La musique. Cela s’appelle du talent à l’état pur !

Anna von Hausswolff et le miracle de la musique

Dans la continuité de Ceremony, The Miraculous est sorti en novembre 2015. Tout aussi fou que le précédent, ce troisième album défit les limites de la musique. La voix d’Anna von Hausswolff et ses instruments ne font qu’un. Plus sombre que jamais, les titres s’enchaînent sans pause. Et l’album parait être qu’une unique pièce musicale d’une cinquantaine de minutes.

Aujourd’hui, en ces premiers jours d’automne et entre quelques dates de sa tournée européenne, Anna a publié le clip de « Come wander with me/Delivrance ». Si le titre était déjà musicalement bouleversant, la vidéo apporte sa part d’émotion supplémentaire. En dix minutes, la suédoise arrive à transformer une chanson en un court-métrage. Il n’y a aucun commentaire de plus à faire. Grand-écran, volume au maximum. Laissez vous porter par la violence de ce titre !

Avec ce clip et ce troisième album, Anna von Hausswolff peut désormais se définir comme le penchant féminin de Sigur Rós ! Et si vous voulez pleurer en public, la surdouée de la musique suédoise, sera en concert au Trabendo (Paris), le 9 novembre 2016, en première partie de Swans.

À LIRE AUSSI >> « A Storm Is Coming » de Sigur Rós

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.