Sam Outlaw : le cowboy qui va te faire chavirer le coeur

À DÉCOUVRIR – Inconnu en France, Sam Outlaw vaut pourtant la peine d’être écouté. Le countrysinger a sorti son deuxième album, « Tenderheart », au début de l’année 2017. Un petit bijou de musique folk qui sent bon Nashville, Tennessee.

C’est en marchant dans les allées du disquaire Pet Sounds, à Stockholm que la voix de Sam Outlaw m’interpelle. Son album, Tenderheart joue en boucle et il attise ma curiosité. Du pur country folk qui n’a rien de vraiment révolutionnaire, mais dans la plus respectueuse des traditions américaines. Très peu d’arrangements, des chansons à la guitare sèche à laquelle viennent se greffer batterie légère, une pédale steel et d’autres instruments tout aussi discrets. Le jeune homme a certainement dû être biberonné à la musique de Cat Stevens, il a aussi beaucoup écouté Ryan Adams.

Droit au coeur

Cela s’entend, cela se ressent, et cela fait du bien. Il n’y a pas de fioritures, pas de superflu, les chansons de Sam Outlaw, natif de Californie, va droit au cœur. Il parle bien sûr d’amour mais évoque aussi la condition humaine dans son ensemble. Une méditation intelligente sur des questions existentielles.

On se laisse prendre par la mélodie, surprendre par les arrangements légers. C’est un voile de douceur qui se pose sur nos épaules, se dépose sur nos yeux. Je n’ai qu’un conseil à te donner :  mettre le lecteur Deezer en route, puis fermer les paupières. Ne pas toucher, ne pas zapper, juste écouter les unes après les autres les chansons toutes aussi lumineuses et sublimes : « Tenderheart », « Diamond Ring », « Two Broken Heart ». Reste à choisir ta préférée, ta chanson doudou. Pour ma part, c’est « Look At You Now ».

À LIRE AUSSI >> Ballade amoureuse étoilée pour Baptiste W. Hamon et Caitlin Rose

Advertisements

Laisser un commentaire