La Pietà aime pas les gens (ça tombe bien, on les aime pas aussi)

CLIP – La Pietà a publié récemment « J’aime pas les gens », une chanson poil à gratter où tout le monde en prend pour son grade. 

 

La Pietà n’est pas là pour plaire, mais toujours pour déranger. C’est comme ça qu’elle se présente. Une vraie punk quoi. Une punk qui utilise le slam, le rap, les guitares. Sales de très préférence. Très sales. Et de l’auto-tune. Ce mois-ci, elle a sorti deux EPs, trois chansons chacun qui représente le chapitre 1 et 2. Son univers, elle le présente sous forme de « roman musical ». Les chapitres 3 et 4 sont prévus dans un nouvel EP six titres prévus pour le mois de novembre prochain et pour introduire cette nouvelle ère, la nouvelle Eve a dévoilé « J’aime pas les gens ». Et c’est piquant. Tu connais certainement la citation de Bukowski : « je ne déteste pas les gens, je préfère juste quand il sont loin« . Ben, c’est un peu dans la même veine, mais façon amour vache.

A Longueur d’Onde, elle explique : « c’est une façon de dire à quel point on les aime, à quel point on les déteste autant qu’on se déteste soi-même, c’est une déclaration d’amour à la vie quelque-part, tout en rejetant tous les aspects de notre société qui nous écœurent« .

Mais attention à ne pas prendre le titre au premier degré. « C’est sûrement le titre de La Pietà qui est le plus sur le ton du sarcasme et du second degré ». Quant à l’auto-tune à outrance, si chère à PNL : « c’est la manière de se mettre tout le monde à dos, et ça colle bien avec ce que dit la chanson. Être punk c’est ça, plus que foutre des guitares à mon avis« .

 

Advertisements

Laisser un commentaire