Festival International de Jazz de Montréal : Her, le calme et la tempête

LIVE REPORT – Her a traversé l’océan pour se produire au Festival International de Jazz de Montréal. Rocknfool y était, on vous raconte. Spoiler : c’était voluptueux.

Je suis toujours curieuse de voir comment un groupe made in France est reçu à l’étranger. La France n’est pas reconnue pour sa qualité musicale. Pourtant, on a de très bons représentants. Dans la catégorie VRP deluxe, il y a Her. La bande de garçons se produisait à 22h au Club Soda, de Montréal, dans le cadre du Festival International de Jazz. Et visiblement, le public connaît très bien nos charmants musiciens.

Voluptueux, habités, énergiques, sensuels, Her, c’est tout ça. Le sourire aux lèvres, Victor confie que c’est leur première fois à Montréal. C’est une vérité générale de dire qu’on se souvient toujours de sa première fois. Et ils risquent de s’en souvenir. Les Montréalais sont conquis d’avance, chantent toutes les paroles. Et suffisamment étrange pour être souligné, personne ne parle pendant le concert. Le public est comme hypnotisé par Her et sa capacité à faire régner le calme et la tempête pendant son set, court mais orgiaque.

Five Minutes

Un peu moins d’une heure durant laquelle ils interpréteront « Union », « Quite Like », « Five Minutes » (bien sûr) », « Queens » ou encore la reprise magnifique de « A Change is Gonna Come » (Sam Cooke). Une chanson qui a changé leur vie, raconte Victor. Une chanson importante qui leur a fait comprendre pourquoi ils aimaient la musique.

Concert éclair mais intense, Her a marqué des points à Montréal. Ils chantent l’amour comme personne, avec passion et cette pointe de soul électronique exquise. Concert éclair. Mais, ce n’est pas comme si on était prévenu d’avance : All I need is five minutes, non ?

À LIRE AUSSI >> Her dévoile le clip de « Blossom Roses », son hymne à l’amour

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Advertisements

Une pensée sur “Festival International de Jazz de Montréal : Her, le calme et la tempête

Laisser un commentaire