On the road again, avec Lana Del Rey dans sa « White Mustang »

CLIP – Deux mois après la publication de son nouvel album « Lust For Life », Lana Del Rey publie le clip de « White Mustang ».

Certes, je n’avais pas totalement été conquis par le joli Lust For Life. Trop de featuring, manque d’évasion et un côté un peu trop « je suis star » sur certains titres. Pour ma part, je ne retrouvais donc pas l’essence même qui avait fait les qualités des deux premiers opus de la californian girl. C’était sans compter sur certains titres, comme « Love », « Coachella – Woodstock in My Mind » (titre écrit sur son trajet retour du célèbre festival Coachella), « God Bless America – And all the Beautiful Women in It » ou encore, « White Mustang », le nouveau single et clip de Lana Del Rey.

Avec ce titre, la chanteuse montre une nouvelle fois son amour pour les voitures et les routes américaines. « White Mustang » revient aux bases et nous fait voyager comme « Ride » ou « Born To Die » le faisaient il y a désormais 6 ans. Cependant, ne te laisse pas porter par cette nostalgie des premiers clips de Lana, et regarde bien ce nouveau clip en entier. Car, lors des dernières minutes, tu pourrais bien être surpris(e) par une téléportation dans une Argentine peinte par Benjamin Biolay. Un air hispanique dans un clip ultra pop et urbain. Lana Del Rey maîtrise définitivement l’antagonisme entre sa musique et son visuel.

Summer’s meant for loving and leaving

► Lust for Life, le 4e album de Lana Del Rey, sorti le 21 juillet 2017 chez Polydor.

Tracklist :
1. Love
2. Lust for Life (ft. The Weeknd)
3. 13 Beaches
4. Cherry
5. White Mustang
6. Summer Bummer (ft. A$AP Rocky and Playboi Carti)
7. Groupie Love (ft. A$AP Rocky)
8. In My Feelings
9. Coachella – Woodstock in My Mind
10. God Bless America – And all the Beautiful Women in It
11. When the World Was at War We Kept Dancing
12. Beautiful People Beautiful Problems (ft. Stevie Nicks)
13. Tomorrow Never Came (ft. Sean Ono Lennon)
14. Heroin
15. Change
16. Get Free

 

À LIRE AUSSI >> Lust For Life : Lana Del Rey, plus bipolaire que jamais

Advertisements

Laisser un commentaire