Nouvelle Star 2017, le troisième épisode m’a tuER…

RÉCAP – Troisième laborieux épisode de Nouvelle Star sur M6. Non seulement on continue à se faire chier, on cumule les clichés mais en plus on est mal à l’aise.

Allez c’est reparti ce soir on attaque par la fin des auditions à Bordeaux. C’est Rachel qui ouvre le bal. Tellement originale. Tellement unique. Ah bon ? Je pense sérieusement qu’il existe aujourd’hui des écoles de chant pour apprendre à faire ce petit accrochage râpeux que seules les clopeuses peuvent supposément faire naturellement. Non les gars, c’est pas original du tout. La gosse en fait des caisses avec son regard de manga et on se dit qu’elle pourra être leader dans le troupeau des petites-meufs-à-voix-qui-cassent que l’Elysée Montmartre s’apprête à accueillir.

Ensuite je me maquille avec des pois sous les yeux, « je suis une chenille », et je me décrit comme « onirique » alors que j’ai juste l’air de Valérie Lemercier dans sa fameuse satyre de l’école des fans. Slon est donc la version 2017 d’Odile, une petite fille coincée dans le corps d’une femme, nous faisant une étrange imitation de troubles autistiques avec ses doigts. La voix est digne de l’opéra, très pure effectivement. Au début ça interpelle, mais le personnage est tellement too much, tellement insupportable, que non. Si Biolay dit que tout ça a l’air sincère, il a donc officiellement perdu son âme…

Raphaël, Rafifou, comment quand tu as une voix posée et ultra-classique, le look d’un, bah d’un je sais pas quoi, t-shirt de Metallica avec la gouffa d’Hafida Turner en roux, tu te décides à chanter du Franky Vincent ? Tu es donc la casserole version 2017, les rires en moins, la gêne pour nous en plus.

Zou, retour à Paris. On avait déjà eu l’étranger Vénézuelien Yadam dont la vie fut sauvée par Cœur de Pirate, nous avons donc maintenant le focus sur Ashley, jeune femme mal voyante. Si vous n’avez pas lu nos premiers résumés, sachez que la Nouvelle Star cette année est faite pour faire chialer dans les chaumières. Du pathos, du pathos, du pathos ! Elle a choisi du Céline qu’elle chante mieux que Céline, en toute objectivité. Donc qui c’est qui se met à chougner ? La compatriote forcément. Puis Nathalie. Et Danny a les yeux qui brillent. Alors oui Ashley a une voix hallucinante, mais est-ce que la Nouvelle Star est une voix au style sorti tout droit des années 2000 ? C’est donc la ménagère de plus de 50 ans qui achètera supposément les disques de cette Nouvelle Star 2017 ? Et bien il faut croire que oui: Ashley obtient son Starpass. Bim.

Après les affaires de scandales sexuels de ces dernières semaines, on avait pensé que la prod avait volontairement viré au montage lors de la deuxième émissions les débordements de Nathalie. Et bien non, un jeune homme se pointe en kilt et bien elle se lève pour vérifier si il est porté de manière traditionnelle ou non. Et à défaut de soulever le kilt, elle tâte le fessier du jeune homme. Non, ce n’est plus drôle ce type de blague pourrie. Les nanas ont hashtagé à tout va dernièrement pour faire arrêter ce type de comportement à NOTRE égard. Donc non, l’égalité homme-femme n’en passera pas par le même type de comportement graveleux par une femme cinquantenaire ayant une position d’autorité sur de jeunes candidats.

Le plus creepy des « Creep »

Léa 16 ans, s’attaque à « Creep » de Radiohead. Indice pour le résultat : Cœur de Pirate veut pleurer mais bizarrement n’y arrive pas. Suspense. Aaah si à la fin elle chiale, on a eu presque peur. Par contre c’est « Creep » mais avec le coffre de Mariah Carey. Tom Yorke n’est pas mort mais pourrait se retourner dans sa tombe. Je crois que l’on vient définitivement de perdre le concept de cette émission. Cette jeune fille est The Voice Kids, on s’est trompé de chaîne. On ne comprend plus rien.

Noor est une jolie Alela Diane maghrébine, pourquoi donner deux minutes à cette jeune femme et une chanson entière au bébé gueulard d’avant ? Zaher et son « Georgia » soul ont droit à dix secondes d’antenne. Pas beaucoup plus pour la caricature Goth d’Amy Winehouse, Iris qui a les cordes vocales coincées dans la porte mais ça passe, que des oui. Beni du 94 coupe au bol, appareil dentaire, nuque rasée graphiquement, danse comme Mickael Jackson, mais est-ce qu’avec son survêt années 1980, il chantera ? Oui. Comme Lisandro. Biolay lui donne le R. Cœur de Pirate s’en étonne, Biolay: « ah ouais suis fan moi« . Whaaaaat ?

Silvio, sosie de Beck avec un chapeau de Quacker, a recomposé la mélodie de « Pittbull » de Booba pour ne plus en faire un rap mais une chanson à texte. Putain ça devient vraiment compliqué à suivre cette émission… La voix c’est le fils caché de Raphaël et Brel, qui hélas prend des accents de Saez quand il s’énerve. « Tu es auteur compositeur et donc ce n’est peut-être pas le concours pour toi » dixit Cœur de Pirate. Ah. Danny pose la question : « quelle est la finalité du concours alors ? ». Oui on veut bien comprendre aussi ! Bon ce sera trois oui et Cœur de Pirate ne s’en remet pas, on avait le « Allô ? » de Nabilla, il y a maintenant le « Salut? » exaspéré québécois. Et démonte ses potes jurés, potes obligés de lui rappeler qu’en France les mecs qui chantent des compos chelous avec des voix pourries (recoucou Saez, Grégoire et consort) : ça s’achète.

Feu de camps et bal marseillais

Solène et ses yeux bleus incroyables viennent de Metz et chantent du Bertignac. C’est grave, un peu maniéré, pas tout à fait juste, mais plutôt joli. On débat entre les juges et Biolay lui permet d’obtenir un oui. Son look l’a visiblement emporté plus que sa voix. Ah et elle a dix-sept ans, Maman est malade et Papa qui l’a inscrite en loosedé lui tient la main en sortant de l’audition. Instant violon. Et puis il faut rebondire et amener un peu de fun et vient le tour de Rafaël incarnant MC Bougone (?) avec Coincoin son ampli (?) canard. N’en jetez plus. Même pas je développe, regardez n’importe quel bêtisier à Noël vous le verrez.

Mickael de Belgique (à lire comme Mickael Jackson) ouvre le bal à Marseille. « Stand By Me », version feu de camp et donc ensuite Kendji. Un Belge qui reprend un gitan du sud et ne lui amène rien de neuf. Les jugettes kiffent ses muscles apparents sous le t-shirt mais faut le relooker. Malaise, oh on n’est plus à un près. T’inquiète Mickael le casting des Anges t’attend pour l’an prochain.

Un compatriote Belge, Eric que le scénario tire-larme nous présente comme sortant tout droit d’un drame de Dickens, est peut-être le sauveur soul de cette soirée ? Eric tu as le physique d’un très beau joueur de basket américain et la chaleur dans la voix d’un Marvin Gaye. Que va-t-on faire de toi et de ta soul face aux divas Céline et Mariah Carey recrutées ce soir ? À suivre, mais pour nous tu seras l’unique perle de cette soirée et on croise les doigts pour toi.

Sinon Vianney a une sœur et elle s’appelle Maureen. Mais un Vianney c’est pas déjà beaucoup pour notre petit pays ? Visiblement non, elle est prise. Une rappeuse à casquette et violon est prise aussi, pas compris mais on cherche plus passé les 23h. Ava : on n’en a pas entendu assez non plus pour saisir l’enthousiasme général. Puis un nouveau membre du troupeau des voix cassées rejoint les rangs, ça faisait longtemps. Et enfin Eria le petit prodige des bals marseillais ne devrait pas chanter en anglais autre part que dans sa salle de bain. Et uniquement à Marseille. L’anglais doit se chanter avec un accent un minimum correct bordel, on réinvente pas les sonorités. En français c’est un tout petit peu mieux, mais nous on dit non. Et bien ce sera oui, bien sûr.

23h25 me voilà libérée de mes fonctions. Si les deux premiers épisodes nous avaient un peu faites râler mais ma foi, on était curieuses quand-même, là au bout de trois, clairement il faut arrêter. Même les juges de The Voice sont plus objectifs et cassants que les quatre de M6, c’est dire. Le portrait chinois de la Nouvelle Star qui se dessine est indéchiffrable et pour un divertissement du mercredi tout ça est trop indigeste et absolument pas euh… divertissant. Allez, on retourne streamer la nouvelle saison de Peaky Blinders mercredi prochain.

À LIRE AUSSI

Nouvelle Star 2017 : Cristina Cordula, Super Nanny et le Seigneur des anneaux
Nouvelle Star 2017 : bienvenue au pays des Bisounours

Advertisements

5 pensées sur “Nouvelle Star 2017, le troisième épisode m’a tuER…

  • 16 novembre 2017 à 14 h 03 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord avec ton analyse, comme souvent ! 😉
    Petite précision cependant, connaissant Ashley, je peux te dire que de mettre en avant son handicap est un choix délibéré de la prod, ça ne vient pas d’elle du tout, ça se sentait d’ailleurs dans son itw avant son passage, on la voit clairement mal à l’aise d’en parler. C’était une de ses réserves concernant l’émission, elle ne veut pas être présentée comme une bête de foire. J’espère vraiment qu’ils respecteront son souhait, mais de ce que j’ai vu hier soir j’ai malheureusement quelques doutes…

    Répondre
    • 20 novembre 2017 à 21 h 47 min
      Permalink

      Nous avons tout à fait ressenti SA sincérité, pas de souci. C’est effectivement la mise en scène volontairement tire-larmes de la production M6 qui nous rebute… Mais Ashley a beaucoup de talent, ça personne ne peut dire le contraire !

      Répondre
  • 19 novembre 2017 à 23 h 38 min
    Permalink

    L analyste a oublie Djam ? Ce qui le rend tres subjectif !

    Répondre
    • 20 novembre 2017 à 21 h 44 min
      Permalink

      L’analyste de manière totalement subjective et assumée ne peut pas prendre au sérieux un blanc avec des dreads, déjà… et n’est pas fan de reggae du tout, du tout…et ensuite, pour être honnête, un coup de fil à ce moment là m’a fait louper sa prestation ! On a qu’une fois l’occasion de faire une bonne première impression, donc sorry Djam pas de replay… Bon, une des autres analystes a aimé donc on en entendra peut-être à nouveau parler ici !

      Répondre

Laisser un commentaire