Nouvelle Star 2017 : une finale qu’on n’attendait plus

RÉCAP – « At last » chantait Etta James, on a cru que cette finale de la Nouvelle Star n’arriverait jamais. Retour sur le dernier épisode de cette édition 2017.

Enfin mes aïeux, nous arrivons à la fin de cette saison 2017 de la Nouvelle Star. Honnêtement, j’avais perdu tout espoir. Cette semaine, c’est la « grande » finale en direct. En gros, si comme moi tu as un peu lâché les primes (euphémisme coucou), sache qu’ils étaient 12 finalistes, et qu’il n’en restera qu’un ce soir. Mais d’abord, Shy’m débarque sur le plateau/catwalk de la Cité du cinéma, dans une robe lamé moulante et décolté plongeant. Les audiences t’sais. Victoria Secret’s ? Non non, la Nouvelle Star. Bref. Shy’m nous explique que quatre candidats (Xavier, Lilou, Mathieu et Kamisa Negra) vont d’abord de faire (encore) une demi-finale pour se qualifier en finale et rejoindre Slon et Yadam, déjà en finale. Tu saisis ? On n’est plus à une incompréhension de plus à la Nouvelle Star. Autant s’enfoncer jusqu’au cou.

Les demi-finales dans la finale pour rejoindre les finalistes

Avant de démarrer la soirée, Slon et Yadam massacrent les paroles de « Heavy Cross » des Gossip. Ils ont l’air contents. Tu m’étonnes, ils sont tous les deux déjà en finale. C’est parti pour la course de la chanson ultime : Mathieu qui entame la mini demi-finale rapidement avec « This Love » de Maroon 5 fait un très bon copier-coller d’Adam Levine. Une reprise parfaite d’Adam Levine avec une bonne voix nasillarde. On n’est pas sur YouTube, les reprises telles quelles, il y en a des millions. On en attendait un peu plus. Kamisa Negra prend la suite avec « Back to Black » d’Amy Winehouse. Primo on se dit que la jeune femme n’a pas été bien conseillée, n’importe quel programmateur avisé lui aurait dit qu’il est à 99% impossible de reprendre cette chanson. Deuzio, on pense qu’un coiffeur en crise existentielle ou Edward-au-fer-à-boucler-d’argent n’a pas aidé Kamisa Negra avec son brushing-casque. Musicalement donc, c’est franchement pas bon, la voix ne porte pas, les tentatives pour s’écarter de la version originale à coup de douces vibes ne fonctionnent pas.

Xavier, assis sur le piano à queue, poursuit avec « The Dock Of The Bay » d’Otis Redding. Le micro placé comme les cravates de François Hollande, Xavier délivre lui aussi un bon copier-coller sur la version d’Otis. Contrairement à Mathieu, on trouve Xavier plus méritant à reprendre Otis Reding que Maroon 5. On sait bien qu’Adam Levine et Shakira sont les deux artistes les plus facile à imiter en soirée, bourré. Lilou, enfin, se lance dans « I Put A Spell On You ». Dès la première phrase, on se dit qu’elle l’a prise à la mauvaise tonalité. Les graves ressemblent à une voix de grippé. En fait, qui se fout de chanter mal des graves quand tu veux simplement réussir tes aigus juste après ? D’ailleurs, la suite est réussie, Lilou réussit à nous faire oublier Annie Lennox, mais pas Nina Simone.

Le jury a une minute pour choisir deux finalistes sur quatre. Une minute à regarder le jury discuter et le public s’exciter, c’est long. Xavier est qualifié. Biolay et Cœur de Pirate ne sont pas d’accord, on se doute que Cœur de Pirate souhaite garder Mathieu, Biolay lui c’est Lilou. C’est BB cède, Mathieu passe en finale avec Xavier. Exit les meufs.

La vraie finale de la finale (mais pas vraiment)

Ça y est les gars, on est en finale. Les votes sont ouverts pour ceux qui veulent dépenser leurs sous bêtement. Petit magnéto sur le parcours de Slon, qui va « s’attaquer à un monument », nous dit Shy’m. Non… elle recommence… J’approuve le cadrage de son interview serré sur son visage, les tics autistique des mains, ça va un moment. En revanche, je ne peux pas approuver « Another Brick On The Wall » de Pink Floyd qui ne fonctionne absolument pas avec le timbre de Slon. Je m’ennuie profondément sur le refrain. Biolay semble se faire chier sur le passage guitare-voix. Je ne comprends pas du tout ce que ça apporte à part la preuve que cette chanson n’était pas faite pour Slon. Elle a quatre bleu du jury (tu lis bien, les bleus et les rouges reviennent pour la dernière émission… no comment). Biolay aurait voulu mettre un violet, il se dit plus « pondéré ». Mais comme Cœur de Pirate, il dit s’est raccroché au milieu du morceau. Mouai. Ça pue le mytho.

Au tour de Yadam. Après un magnéto bien mélo, le Vénézuélien assure avec « Utile » de Julien Clerc en piano-voix. J’avoue, j’ai eu des frissons. Cette chanson est tellement belle… Bien entendu, Yadam récolte quatre bleus. « T’as réussi haut la main » dit Cœur de Pirate, « tu es un véhicule tout terrain » ajoute Danny Synthé, qui se demande quand même « dans quelles directions on va aller pour ton album ». Tant qu’on ne fait pas du Maître Gims avec Yadam, on est okay.

Xavier continue son exploration des chef d’œuvres soul, avec « It’s a Man Man’s World ». Ce soir, la thématique des vêtements. Le dress code, c’est rouge et noir (j’exilerai ma peur n’est-ce pas !). Niveau performance, Xavier est fort. Réussir à reprendre du James Brown, ce n’est pas donné à tout le monde. Cela dit, en finale, j’aurais aimé que Xavier se détache de l’originale, qu’il calque admirablement sur sa performance. Pas de suspense, quatre bleus. Biolay « aime de plus en plus Xavier », Cœur de Pirate est « fière de Xavier, c’est la définition de la Nouvelle Star ».

Dernier candidat, Mathieu avec « Don’t Stop Me Now » de Queen. Je ne te parle pas des bugs de l’anglais. Ni de la chemise en cuir. Mathieu force, il s’empêtre dans une chanson trop difficile pour lui. « T’es à la fois agaçant mais attachant » dit Danny Synthé, qui attendant la vibe de trop pour mettre un rouge. Biolay « ne sait pas quoi dire ».

Le duel final de la finale, le vrai de la vraie

Yadam et Xavier sont qualifiés pour le final de la finale. Pour résumer, on arrive à la fin. Après un énième magnéto du jury faisant l’éloge de Yadam, le voilà qui chante sa der des der de chanson. Juste « Halo » de Beyoncé. Easy peasy, les doigts dans le nez. J’ai l’impression d’être dans Glee. Yadam assure, comme d’hab, mais comme d’hab, il refait exactement la même chose que l’artiste de base. Je me prends un coup de vieux quand il explique que c’est sa chanson d’enfance. Biolay adore, mais aurait voulu l’entendre en espagnol, ça « sera pour l’album », commente Shy’m. Pour se faire pardonner, Yadam entonne quelques notes de « Despacito ». Même ça, il le chante bien. Cœur de Pirate pense que Beyoncé regarde la Nouvelle Star et lui envoie un message en anglais, pour qu’elle écoute Yadam. On imagine bien la scène.

C’est du Balavoine que Xavier a choisi d’interpréter après son magnéto. « Vivre ou Survivre ». Il a le mérite de changer de registre et de s’écarter de son domaine de prédilection. Cela étant dit, c’est la première fois que je me dis qu’une chanson ne va pas à Xavier. Les refrains passent, mais les couplets sont un peu plats. Biolay trouve ça « parfait, merveilleux », il est « tellement content de ne pas avoir à voter ». Cœur de Pirate est « trop contente qu’on chante du Balavoine en finale ». Danny Synthé le « kiffe ». Clairement, le jury ne sert pas franchement à grand chose ce soir-là.

Surprise, c’est Xavier qui est élu vainqueur de la Nouvelle Star 2017, noyé sous une pluie de confettis. À son visage, on voit bien qu’il ne s’y attendait pas, son discours de remerciement est ultra touchant, tu sens que le garçon en a vécu des pas belles. Tout comme Yadam le méritait, Xavier mérite aussi son couronnement. Question maintenant : Est-ce qu’on achètera un album de Xavier ou de Yadam ?

À LIRE AUSSI >> Nouvelle Star 2017 deuxième demi-finale : l’honnêteté il n’y a que ça qui compte

Advertisements

Une pensée sur “Nouvelle Star 2017 : une finale qu’on n’attendait plus

Laisser un commentaire