Pénis de table : quand les hommes parlent de cul

BD – « Pénis de table » de Cookie Kalkair c’est les états généraux de la sexualité de sept hommes en 2018. Sans langue de bois. Et en bande dessinée.

Avec un titre de ce calibre (sans mauvais jeu de mot), impossible de passer à côté. Pénis de table est une bande dessinée documentaire publiée en France chez Steinkis, et en version québécoise par Mécanique générale. Si d’aventure le titre n’était pas assez explicite, le sous-titre lui, ne laisse plus planer le doute : Sept gars racontent tout sur leur vie sexuelle.

D’abord publié sur un blog, Pénis de table a rapidement convaincu des éditeurs papier. Le pitch est simple : six hommes ont été réunis pendant plusieurs mois par le narrateur/auteur autour d’une table, pour parler librement, et très ouvertement de plusieurs thèmes. La masturbation, l’orientation sexuelle, le pénis, l’orgasme et les fantasmes. Sept hommes au total, âgés de 26 à 45 ans, en couple, célibataire ou divorcé, hétéro, gay ou pansexuel, répondent aux questions de l’organisateur de ces réunions. Pour les curieux : Cookie Kalkair est un Français travaillant depuis plusieurs années en tant que concepteur de jeux vidéos chez Ubisoft à Montréal.

Au quotidien, les hommes « discutent aisément des faits explique en préface Cookie Kalkair, des actions, des performances ». En revanche, « on s’étale rarement sur ce qu’il se passe dans nos têtes et dans nos corps » ajoute-t-il. C’est donc « sans tabou, sans gêne et sans jugement » que ces hommes ont accepté de raconter leurs expériences, sans langue de bois, sans tabous, et avec la plus grande liberté de ton possible. Une sorte de guide du zizi sexuel pour homme déjà sexuellement actif (hommage à la maman de Juno) ou pour les plus jeunes mâles en recherche de savoir.

« Basé sur de vraies confessions »

D’ores et déjà, ne vous détrompez pas, il ne s’agit pas d’une bande dessinée pornographique. Loin de là. 80% des illustrations, très colorées, représentent le tour de table (de façon imagée) et les interactions entre les différents protagonistes. On est sur des visages, des émotions, et quelques flashbacks humoristiques. Vous pouvez donc laisser votre curieux voisin lire sur votre épaule dans les transports en commun. Sans doute, apprendra-t-il aussi quelques informations. Impossible de ne pas sourire malicieusement en observant les réactions de chacun, pudiques ou non, et en lisant ces témoignages de ces hommes qui se mettent à nu (presque littéralement) en dévoilant tout de leur intimité sexuelle.

Car oui, l’un des objectifs affichés de cette bande dessinée est la liberté de parole via la diffusion du vécu de chacun, et non d’être « une référence médicale« . Du moins de ne pas être uniquement un débat animé entre plusieurs mecs qui parlent de cul. Pour ça, il suffit de rejoindre nos potes masculins après une pinte. Pour ces besoins, Cookie Kalkair a fait des recherches, et il est fort probable que vous appreniez quelques informations croustillantes à travers les différents graphiques, croquis et les données scientifiques récoltés par l’auteur, qui viennent appuyer (ou non) les expériences, les dires et les fourvoiements de la petite équipe.

Une lecture enrichissante, divertissante et fort amusante qui saura atteindre un lectorat de curieux et convaincre les plus sceptiques que parler de cul dans son intégralité peut être un sujet de conversation instructif pour tous (et toutes).

Pénis de table de Cookie Kalkair
Éditions Steinkis (France), Mécanique générale (Québéc)
180 pages, 18€ – 27,55$

Advertisements