Paillettes et Girl Power : retour sur le concert de Norma au 1999

LIVE REPORT – Jeudi soir on était au 1999 pour un concert en solo de Norma. Elle présentait en avant-première les titres de son premier album, Female Jungle, à paraître en janvier.

C’est en compagnie de Norma que nous avons inauguré la jeune salle du 1999. Le cadre y était parfait pour accueillir la rockeuse sulfureuse : boule à facette, ambiance feutrée, murs pailletés et spots rouges à gogo. Depuis le bar, il faut descendre quelques marches pour accéder au devant de la petite scène. La foule s’y est amassée ce soir, venue nombreuse pour fêter comme il se doit le retour à Paris de Norma et l’annonce d’un premier album attendu pour janvier prochain.

Alexander Van Pelt s’installe au synthé pour ouvrir la soirée. Il surprend avec sa pop psychédélique portée par une voix d’ado romantique. Avant de laisser la place à la chanteuse toulousaine, il l’invite à chanter en duo la belle « All I Have to Do is Dream » des Everly Brothers.

Girl Power au grand cœur

C’est avec les deux titres sortis le mois dernier, « Hysterical Wife » et « Another Red Day », que Norma entame son set. D’abord au synthé sur les premiers morceaux, puis alternant avec la guitare électrique – et sa puissante réverb caractéristique – elle dévoile Female Jungle, un album qui s’annonce très Girl Power. Seule sur scène, une piste de rythmique lancée, elle saisit guitare ou clavier pour chanter avec profondeur ses textes. On retrouve dans la composition, quelques touches de pop des années 1980, un peu de folk et de sonorités gospel, le tout surmonté de sa voix chaude et tendre.

S’inspirant de la pinup américaine des années 1950, elle offre une version réussie de la célèbre « I Wanna Be Loved By You » de Marilyn Monroe. Plus mystique et aérienne, elle joue « Lost and Found », accompagnée par Alexander Van Pelt au clavier. Dans le public on s’enthousiasme aussi de la reprise de Christina Aguilera, « Beautiful ». Enfin c’est sur « Woman » au piano qu’elle termine le set. Elle revient néanmoins, acclamée chaleureusement par une foule conquise, pour jouer deux titres, et notamment la superbe « Girl in The City » (parue sur son EP, Badlands, 2016).

À LIRE AUSSI
>> Norma dévoile « Hysterical Wife », l’amour au long cours
>> « Another Red Day », un nouveau clip, tout de rouge vêtu, pour Norma

Female Jungle, son premier album, sera disponible le 25 janvier 2019 (Shortcuts Records).

Photos : Émilie Lesgourgues et Jeanne Cochin

Advertisements