Trois titres pour un peu de beauté en ce mois de janvier

NEWS – Le pari n’est pas facile, durant ce mois froid, gris et si long. Mais eux trois l’ont tenu. Ils ont trouvé le chemin de notre petit cœur de guimauve.

J’ai beaucoup de mal à écouter de la musique en ce moment. La seule qui trouve grâce à mes oreilles, c’est la musique douce, familière, que j’ai déjà écoutée en boucle ou que je sais capable de respecter le cocon dans lequel je m’enferme en ce mois de janvier pas très gai. Ces trois titres-là ont su, chacun à leur manière, percer le brouillard.

Lucy Rose – « Conversation »

C’est à cause des paroles.
Conversation don’t come easy
But I’ve got a lot to say
If you look at what we once had
Well, it feels many moons away

 

Baptiste W. Hamon – « Je brûle »

C’est à cause de l’effet intemporel, doux et entraînant. Un titre qui nous rappelle que l’amour, ce n’est pas juste des emmerdes. Le plaisir, des voyages, un baiser. Parfois on a tendance à l’oublier.


YAK ft. J. Spaceman – « This House Has No Living Room »

C’est à cause de la musique. Ce titre est tellement aérien qu’il nous fait planer très très haut. Un truc à la Virgin Suicides un peu. Ambiance fin du monde, souvenirs et nostalgie. C’est beau.




Advertisements