Francouvertes soir 3 : Comment Debord, P’tit Belliveau et Alex Burger

REPORT – Retour sur le 3e soir des préliminaires des Francouvertes avec Comment debord, P’tit Belliveau et les grosses coaues, Alex Burger et Lydia Képinski en introduction.

Alors que les Mumford and Sons rassemblaient plus de 17.000 spectateurs le même soir au Centre Bell, le Cabaret du lion d’or affichait fièrement complet pour cette troisième soirée de préliminaires. Une affiche festive et extrêmement appétissante qui a distillé de la bonne humeur et de la joie de vivre dans le cœur de tous les spectateurs présents.

Lydia Képinski

Une histoire à coucher dehors sur son doigt happé par sa voiture le jour même (d’où l’absence de guitare), l’iPad de sa maman et plusieurs pupitres : Lydia Képinski a fait le show en présentant une seule et unique chanson au public du Lion d’or, sur une piste encore en jachère. Ce qu’il faut retenir ? Sa chanson « Andromaque » aura un préquel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment Debord

Des sourires sincères et une sympathique énergie pour cette formation montréalaise, à 7 sur scène pour présenter les titres funky et soul de leur première mixtape sortie à la fin de l’année 2018. On déplorera juste un petit côté nébuleux à leur set.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

P’tit Belliveau et les grosses coques

Ça riait lors du lancement des Francouvertes lorsque le nom de P’tit Belliveau et les grosses coques se faisait entendre. Ça riait beaucoup moins lorsque la formation acadienne menée par P’tit Belliveau son banjo et ses Crocs oranges, vêtue de costumes oversized de Frenchy’s a foutu une belle claque avec son country-folk en chiac bien senti. Franchement, ça m’a pris bien 10 minutes après leur set pour que mon sourire niais s’efface de mon visage. Pas étonnant que le groupe s’octroie la première place du classement provisoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alex Burger

Lui, c’est Alex Burger, et ce n’est pas la première fois qu’on le voyait à l’effort. Un rock sixties de qualité, une vraie prestance scénique et des musiciens au top. Un ironique côté prétentieux et irrévérencieux porté par de solides riffs de basse, solos de guitare et d’harmonica dont on ne se lasse pas. Du pain béni pour les rebelles aux cœurs tendres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le classement provisoire :

1. P’tit Belliveau et Les Grosses Coques
2. David Campana, Shotto Guapo et Major
3. Comment Debord
4. Anaïs Constantin
5. Alex Burger
6. Foisy.
7. Marie-Gold
8. Simon Daniel
9. Miles Barnes

Photos : Emma Shindo

Advertisements