Ta Parole : la belle musique avant tout

S’il y a un festival qui met parfaitement à l’honneur et en valeur, la chanson française, c’est bien Ta Parole. À Montreuil. Parce que oui, Paris, n’est pas le centre du monde. Ce vendredi, il y a Baptiste W. Hamon et BabX sur scène. Autrement dit, la belle affiche. Avant que le countryman monte sur scène, on découvre Estelle Meyer. Un spectacle contemporain, plus proche du théâtre que de la musique. Bien sûr, elle chante, mais elle mise beaucoup aussi sur la mise en scène, parle beaucoup, et interagit énormément avec le public, installant ainsi une relation étrange mais intéressante avec les festivaliers. C’est parfois un peu long, mais il y a quelques jolis moments pendant ce concert : la chanson « Invalides ». Un joli bijou, tout en retenue.

On retrouve Baptiste W. Hamon dans une formation en trio. Des guitares et un peu de percu. Un set tout en retenue, bien différent de celui du Café de la Danse. Plus intime aussi. Au programme des chansons tristes et très tristes, la reprise magistrale de « Waiting Around to Die » (Townes Van Zandt). Mais qu’importe la salle, qu’importe le public, qu’importe la formation choisie par le countryman, on est toujours conquis. On est toujours au bord des larmes et on a toujours le cœur qui se serre quand il chante « Tranchée » ou « Peut-être que nous serions heureux ». Nous, nous l’étions.

201732IMG1431

À LIRE AUSSI >> Baptiste W. Hamon : “J’essaie de garder une esthétique américaine”

BabX, ça faisait un moment que l’on ne l’avait pas vu. La dernière fois, c’était à la Maison de la Poésie, où il présentait le projet « Cristal Automatique » qui a donné l’album du même nom. L’homme a mis en musique les textes des auteurs qui l’ont inspiré. Parmi eux, Baudelaire, Rimbaud, Genet mais aussi Miron, Kerouac, Waits et Césaire. Pour chacun, il a imaginé un univers sonore différent qui met parfaitement en valeur les textes. Orchestration grandiose, intense, habitée. Lui, derrière son piano, accompagné de ses deux excellents musiciens, il livre un concert où l’émotion est à son comble. Chaque titre est applaudi à tout rompre par le public qui, pendant les morceaux reste suspendu aux lèvres, n’osant prononcer un seul mot pour ne pas casser la magie irréelle de ce spectacle. Il faudrait beaucoup plus de BabX sur scène, il faudrait qu’on écoute plus BabX.

Babx

À LIRE AUSSI >> Babx : “Les mots sont des instruments comme les autres”

BabX + Baptiste W. Hamon + Estelle Meyer @ Festival TaParole (Montreuil, 17-06-16)
Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie.

A LIRE AUSSI >> Festival Ta Parole : Montreuil fête la chanson française

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.