Replay Arte : plongée dans les archives de Queen

REPLAY – Si tu as aimé Bohemian Rhapsody, le film, mais que tu ne veux pas te contenter de cette version de l’histoire édulcorée par les membres encore vivants, Arte te propose Queen : Rock the World. Ce documentaire te plonge dans la tournée américaine du groupe de 1977, leur intimité, leurs blagues potaches et les coulisses de leur génie. À voir absolument.

On ne peut que se réjouir de l’immense succès de Bohemian Rhapsody. Aujourd’hui des gamins de 20 ans ont pu découvrir le génie de Queen alors qu’ils n’étaient même pas nés l’année du décès de Freddy Mercury. Ce dernier a pu, grâce à ce film, recevoir l’hommage posthume digne de son talent.

Rami Malek a proposé une interprétation habitée et touchante, même si on ne reviendra pas sur la nécessité de cette ridicule prothèse dentaire. Mais ça, c’est une autre histoire ! Donc pour toutes ces bonnes raisons, pour la bonne cause on va dire, on peut accepter de fermer un peu les yeux sur les erreurs et errances narratives disséminées dans le récit… Même si elles sont nombreuses.

Si vous avez quand-même un peu la curiosité de découvrir ce que Queen en chair et en os c’était vraiment, Arte a le documentaire pour vous. Queen : Rock the World a été monté avec les images filmées en 1977 par la BBC pour un documentaire jamais achevé, par le journaliste Bob Harris. Bob et son équipe ont embarqués avec le groupe dans leur tournée américaine. À cette époque Queen était déjà en train de devenir des légendes en Grande-Bretagne, mais ils leur restaient à conquérir le public américain.

Des shows grandioses

Ce documentaire vous emmène donc dans les coulisses, les répétitions, les soundchecks, mais aussi dans l’atmosphère de l’époque. 1977 c’est la sortie de l’album News of the World, où l’on trouve notamment les titres « We Will Rock You » et « We Are the Champions ». Cela vous laisse imaginer le degré d’électricité sur scène et dans la salle !  

On appréciera l’humour bien britannique du groupe, et notamment de Freddy lorsqu’on les voit discuter autour de l’ordre de la setlist et en arriver à la conclusion de (excusez la traduction française !) : « Pourquoi terminer sur on va vous rocker (We Will Rock You) quand on vient juste de les rocker ?! » Ce sera donc de manière très pragmatique que « We Will Rock You » deviendra le morceau d’ouverture de cette tournée.

On y découvre les variantes en live de ce titre emblématique, la mise en scène voulue par chaque membre. C’était un impératif pour le groupe. Oui, les spectateurs en avaient pour leur argent. Le professionnalisme de Queen est incroyable et ce documentaire nous laisse admiratifs en y rendant ainsi hommage.

La chronologie des événements rétablie

Concernant « We Will Rock You », ce documentaire vous permettra de découvrir une des anomalies chronologiques du film Bohemian Rhapsody. En 1977, pendant cette tournée, Freddy arbore toujours une jolie coupe mulet, et pas de moustache.

Si vous vous souvenez bien, dans le film, Freddy arrive en retard en studio, créant une dispute visiblement décisive dans l’histoire du groupe, et il fait son entrée avec son look de YMCA new-yorkais, débardeur blanc et moustache. Peut-être que Brian, Roger et John auraient dû regarder ce documentaire pour se souvenir de leur propre histoire. C’est tout de même une grossière erreur de la part de trois types qui, malgré les drogues prises à l’époque, ont un sens du perfectionnisme plutôt développé habituellement…

Queen au présent

La fin du documentaire qui évoque la tournée de 2017 de Queen (enfin les concerts hautement lucratifs de Brian May et Roger Taylor, flanqué d’Adam Lambert) n’était pas indispensable. Dur de voir Brian et ses cheveux blancs, bedonnant, et pas mieux pour Roger derrière sa batterie, sans même parler d’Adam. No comment sur ce remplaçant de l’irremplaçable.

On peut imaginer qu’il fallait le consentement des intéressés pour que ce documentaire voit le jour, et que cela va avec certaines concessions. Mais on ne va pas chicaner plus, ce n’est pas le propos ici. Le message est qu’il faut continuer à faire vivre Queen, le Queen de Freddy, et que pour cela il faut apprendre à le connaitre et à la redécouvrir. Leur histoire est passionnante, leur son est toujours aussi moderne, et il est délicieux de s’en souvenir grâce à ces images d’époque. Une chose est certaine Queen va continuer à nous rocker encore très longtemps…   

Queen : Rock the World, réalisé par Christopher Bird, 2017

>> REGARDER LE DOCUMENTAIRE <<
(Disponible en replay jusqu’au 23 janvier 2020)

Crédit photo : Apoplife.nl

Advertisements