COUP DE GUEULE : « Vous n’écoutez pas la musique avec les oreilles mais les ovaires »

CARADELEVINGNE

Je ne voulais vraiment pas m’énerver. Mais en fait, si je vais le faire. L’objet de ma colère ? Un jeune homme, un troll, un macho, un sexiste (appelle-le comme tu veux, moi je l’appellerai rien du tout, ce serait lui donner encore plus d’importance). Il a eu la gentillesse de passer par là et pour laisser une trace de son mémorable passage, au lieu de signer un livre d’or, il me laisse ce commentaire : « Faut vraiment avoir un sacrément mauvais gout pour dire que Joy Division est un groupe de musique. Le mec sait pas chanter, les musiciens pas jouer, et en plus il nous fait chier avec sa vie torturé de pauvre type. C’est vraiment pas rock’n’roll et il faut être taré pour dire que ça en est. C’est de la grosse merde pathetique qui vit une sorte de revival aujourd’hui, parce que pleines d’ados snobinardes et élitistes trouvent ça plus cool d’aimer bien Ian Curtis que Robbie Williams ou une autre pédale, à cause du buzz , et du film. Ça fait trendy, fashion et marginal…wow . Bravo. Avec le film « The Doors » il y a vingt ans c’est Jim Morrison qui a connu un revival, c’était bien casse couilles aussi ça tient, mais bon les Doors au moins c’est de la musique (bien que le coté poète maudit c’est bien chiant aussi à l’occas). Bref les filles arrêtez de nous faire chier avec vos niaiseries à deux balles, vous n’écoutez pas la musique avec les oreilles mais les ovaires et c’est pas la même chose. Et ça nous casse les burnes, car c’est pas rock’n’roll du tout. »

  1. Alors apparemment j’écoute la musique avec mes ovaires. Je ne savais pas que c’était possible, je dois être un cas particulier. Si j’écoutais la musique avec mes ovaires, j’imagine que dans mon iPod tu trouverais du Enrique Iglesias, du Justin Bieber, du One Direction… bref des mecs, certes très beaux mais qui, musicalement parlant, n’apportent pas grand-chose. Mais en fait, si je déroule le contenu de mon précieux, il y a plutôt : du Joy Division tout à fait, mais aussi du Alice In Chains, Pearl Jam, Iron and Wine, Bon Iver, Damien Rice, Radiohead, Ben Howard, Bob Dylan…  des gars pas vraiment beaux selon les critères pré-définis par notre belle société. Mais tu sais quoi ? M’en bats les couilles (OUI J’AI DIT COUILLES) parce que je n’écoute pas la musique parce qu’un mec est beau, mais parce que sa musique me tord les tripes, parce que SA musique est belle, sincère, vrai et qu’elle me parle. Toi par contre, si c’est avec tes oreilles que t’écoutes, mais elles doivent être sacrément remplies de merde.
  2. « Joy Division ce n’est pas rock’n’roll ». Qui dit que ça l’est ? Et puis qu’est ce que c’est être rock’n’roll ? Définition : le rock’n’roll est un mouvement musical populaire né aux États-Unis dans les années 1940. Il se caractérise par son mélange des genres principalement blues américain, jazz, country et gospel. Personne n’a jamais dit que Joy Div était rock’n’roll. Ils ne savent pas chanter, ils savent ne pas jouer… Nirvana non plus. The Clash non plus. Rolling Stones non plus. Bob Dylan non plus. Et on s’en fout. Ils sont avant tout représentatifs d’une époque, ils étaient les porte-paroles d’une génération, leur art véritable et leurs intentions étaient louables : ils faisaient (et font encore) de la musique pour faire de la musique, parce qu’ils aimaient ça, parce qu’ils ont des choses à dire. Étrangement, ce sont des groupes qui ont tous marqué l’histoire de la musique. Ce sont ces groupes là qui ont et auront toujours une influence sur les plus jeunes musiciens et ce, encore dans vingt ans. À part One Direction, qui peut se dire influencés par la musique Robbie Williams ? Personne.
  3. « C’est de la grosse merde pathétique qui vit une sorte de revival aujourd’hui ». Quel revival ? Personne n’a jamais oublié Joy Division parce que Joy Division n’a jamais vraiment disparu. New Order a pris soin d’écrire la suite de l’histoire. Depeche Mode a repris le flambeau aussi. Le punk-new wave a peut-être été confidentiel pendant un temps en France mais il existe et il est vraiment bon chez nous. Oui, aujourd’hui beaucoup plus de groupes se disent héritiers de Joy Division en France, mais parce que la musique est une histoire de cycles et de revival constants. Peut-être que toi, charmant jeune homme tu as découvert Joy Division avec « Control » ou « 24 Party People », le reste du monde et de la planète musique n’a pas attendu 2007 pour écouter les albums.
  4.  Pourquoi comparer ce qui n’est pas comparable. La seule chose qu’on en commun Jim Morrison et Ian Curtis c’est d’être mort avant d’avoir eu 30 ans.
  5. « Ce qui le serait par contre c’est que vous fermiez vos gueules de groupies ». HAN ! Voilà, une fille qui aime la musique est une GROUPIE. Le mot est lâché. J’espère que toi, tu n’écoutes pas que des albums de meufs, autrement je penserais que c’est uniquement pour pouvoir bander et te branler en les écoutant ? Nan ? Ben une fille qui aime la musique n’a pas juste pour idée finale de baiser avec les chanteurs de tous les groupes. MERDE. C’est tout ce que j’ai à te dire. Ouai, je suis une fille. Ouai, j’ai des seins, des ovaires, et ouai j’aime le rock et ouai je passe ma vie en concert.

Je prendrai les mots d’un autre pour conclure avec un de mes maîtres à penser, qui n’était pas beau et pour lequel je n’éprouve pas d’attirance physique : Dostoïevski. Il disait dans Crimes et Châtiment quelque chose dans ce genre « s’il fallait attendre que tout le monde devient intelligent, on n’a pas fini d’attendre »… J’espère que citer Dostoïevski ce n’est pas trop « fashion, trendy et marginal »?. Allez, garde la pêche, mes ovaires te prient de bien vouloir agréer l’expression de mes sentiments les moins distingués.

Advertisements

Commentaires fermés.