Photoreportage : Rock en Seine, jour 1

C’est parti pour cette nouvelle édition de Rock en Seine. Les concerts ont commencé tôt : 15h30 tapantes avec Chance The Rapper. Bien, mais frustrant. A peine le temps de se mettre dans l’ambiance que les morceaux s’arrêtaient net.

IMG_0608

Savages ont livré un set sous haute-tension. Sexy et tendu, comme elles ont l’habitude de faire. Ca fonctionne, on est définitivement conquises. Le renouveau du post-punk, c’est officiellement elles.

IMG_0676

La légende Johnny Marr a ressuscité les Smiths le temps d’un concert. Il passe en revue sa très très étoffée discographie, de son projet solo à ses différents groupes. Il reprend également « I fought the law » des Crickets (rendu populaire par les Clash).

IMG_0691

Une oreille rapide à Belle et Sebastien. Ceux-là te donne clairement envie d’être amoureux. Papillon dans les oreilles et dans les yeux.

On a retrouvé aussi qui Balthazar a remplacé, DIIV au pied levé. Les mélodies sont aussi belles que sur les albums, les harmonies de voix magnifiques mais définitivement ces jeunes Belges manquent d’assurance et arrivent laborieusement à sortir de leur timidité pour aller vers leur public. On les aime quand-même et on leur redonnera certainement encore une autre chance!

IMG_0051

Franz Ferdinand nous a rappelé que leur spécialité, c’était faire des tubes, et qu’ils sont bons, leurs tubes. Pas un moment de flottement, ni une fausse note pour ce live de fous furieux devant un public très nombreux.

IMG_0054 (1)

Direction Kendrick Lamar. Après son clash « Je suis le Roi de New-York », fallait qu’il assure le mec. C’est ce qu’il a fait. Malgré quelques soucis techniques (habituel sur la scène de la Cascade depuis toujours), Kendrick s’en sort très bien, supporté par une foule très très dense.

Hanni El Khatib était on fire. Manquait à l’appel Adrian Rodriguez, le bassiste qui accompagne habituellement en live, pour cause de jambe dans le plâtre. Son remplaçant s’en sort bien, mais manque d’assurance. Ce qui n’est pas le cas d’HEK en forme qui livre un concert très punchy et électrique.

IMG_0720

En vrac : Alt-J semble toujours autant se faire royalement chier sur scène… Comment un groupe aussi génial sur album peut se révéler encore aussi décevant malgré les nombreux concerts assurés ces deux dernières années ? Tame Impala ne m’a guère emportée (pardonnez-moi), et j’ai fuis Paul K... insignifiant…

Et comme, Rock en Seine, c’est un concours de mode aussi, voici le top look du jour :

IMG_0562

Advertisements

3 pensées sur “Photoreportage : Rock en Seine, jour 1

  • 24 août 2013 à 14 h 38 min
    Permalink

    Le renouveau post-punk, c’est aussi, voire surtout, Wax Idols, pas hypé, mais largement aussi intéressant. Écoute Discipline + Desire, tu verras.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.